Season1
Webzine de l'actu des séries TV



Actu

mars 16th, 2012

Découverte: « La smala s’en mêle » ou la reconversation d’une petite bourgeoise abandonnée

LA SMALA S'EN MELE

En avril prochain, France 2 proposera le pilote d’une nouvelle série (format 90 minutes) intitulée La smala s’en mêle avec au casting Michèle Bernier, Julie De Bona et une pléiade de jeunes comédiens assez talentueux.

Isabelle Garnier (Michèle Bernier) est une femme au foyer qui n’a jamais travaillé et qui élève ses enfants, dont deux sont adoptés, Kim et Nelly. Le jour de ses 25 ans de mariage, son mari la quitte elle et les enfants pour « une vie meilleure ». Cerise sur le gâteau: il vide le compte en banque, laissant femme et enfants sans le sous, criblés de dettes. Isabelle doit se mettre à travailler mais sans expérience, elle doit accepter le premier boulot qui se présente: un poste dans les pompes funèbres. Avec Wanda (Julie De Bona), sa jeune protégée, ancienne prostituée rencontrée dans sa paroisse (où elle avait décidé de venir en aide aux travailleurs du sexe), elle décide d’une étonnante association. Elles vont proposer, pour « réinsérer » d’autres prostituées, de procurer de l’aide à ces personnes en deuil. Mais rapidement, comme on pouvait s’en douter, la situation lui échappe et elle se retrouve bien malgré elle en position de diriger un réseau de prostitution. Comment va-t-elle gérer ce nouveau « travail » avec son rôle de mère, célibataire qui plus est? Comment faire en sorte que personne ne découvre son activité. Quel autre secret son mari Luc lui a-t-il laissé en partant?

Qu’on se le dise, si la série rappelle Weeds dans l’histoire de départ, elle s’en éloigne aussi vite qu’elle s’en est approchée. Il est davantage question ici de comédie familiale décalée, débridée par un sujet il est vrai original et très bien portée par Michèle Bernier, un rôle sur mesure, peut-être trop d’ailleurs: « Quand j’ai reçu le scénario, j’ai été immédiatement sous le charme du personnage d’Isabelle Garnier, de ce ton qui mêle l’émotion et la comédie décalée, débridée« , confie Michèle Bernier. C’est vrai que son personnage est rapidement confrontée à un choix à faire pour assurer l’avenir de ses enfants et ne pas en perdre la garde. Elle va donc franchir la ligne: « Est-il plus morale de la part de la société d’abandonner les gens à leur sort? C’est aussi cela que je trouve amusant dans ce scénario, qui aborde un sujet tabou mais de manière loufoque pour mieux faire ressortir que, dans le monde d’aujourd’hui, la moralité est parfois bord cadre« .
Drôle, touchante, la série est avant tout une histoire familiale qui, si elle va loin dans le pitch de départ (je le redis très original, notamment pour France 2), tend à se radoucir sérieusement dans son traitement global pour ne pas aller assez loin à mon goût. Elle en devient alors trop sage mais encore une fois il ne s’agit que d’un pilote et on peut espérer que les autres épisodes (les 2 et 3 devraient se tourner cet été ndlr) sauront sans aucun doute monter d’un cran.
Mention spécial au casting, Michèle Bernier est parfaite dans ce rôle; Julie De Bona (Wanda) hilarante et exubérante en prostituée somme toute très attachante. Quant aux enfants, ce sont de vrais rôles d’enfants que l’on ne demande qu’à voir grandir dans les prochains épisodes ( Rémi Yen, Mariama Gueye et Thomas Doucet)…et à noter un casting tout en COULEURS ça fait plaisir!!!
Un joli moment donc pour une comédie qui ne peut que se bonifier avec le temps

N.B: Michèle Bernier et Julie De Bona seront dans Season One en avril pour la diffusion de la série

 





0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>