Season1
Webzine de l'actu des séries TV



Actu

février 17th, 2013

Dallas: Retour sur la résurrection réussie d’une série culte

C’est sur un cliffhanger comme elle en a le secret que s’est achevée la première saison de Dallas sur TNT.
Déjà renouvelée pour une seconde saison qui reviendra en janvier prochain, Dallas a prouvé qu’on pouvait réussir un retour tout en respectant la série d’origine. Retour sur les 10 premiers épisodes de cette suite du grand prime time soap de la télévision

SPOILERS!!!!!!!

C’est le 13 juin dernier que Dallas a fait son retour sur les écrans de la chaîne TNT (la chaîne qui diffuse The Closer ou Falling Skies) pour une première saison de 10 épisodes. Avant ce retour, un film ou un remake avait d’abord été envisagé. Mais c’est bien d’une suite dont il s’agit ici, le portrait des personnages étant calqué sur les informations glanées dans la précédente série des années 80 (pour les anciens et aussi, d’une certaine façon pour les nouveaux).
Cette première salve d’épisodes pourrait être baptisée « Bataille pour Southfork » car c’est bien de ça dont il s’agit. Aussi bien J.R et Bobby, que Christopher et John Ross, tous se battent pour garder le ranch familial et/ou la richesse qu’il possède. Les vieilles rivalités sont toujours là et se sont transmises d’une génération à l’autre.

Le parti pris de cette nouvelle version est de faire table rase des deux téléfilms réunion que la série a connu à savoir « Le retour de J.R » et « La guerre des Ewings ». L’intrigue de cette saison reprend bien 20 ans après le final qui avait vu un J.R abandonné de tous (y compris de son fils resté en Angleterre avec sa mère), au bord du suicide. Meurtri, en dépression dans une maison de repos, le plus emblématique méchant de la télé va très vite faire son retour (trop vite peut-être) pour récupérer son droit, le ranch familial. Ne reculant devant aucun coups tordus, il n’hésitera pas à mettre la vie de son propre fils en danger par des alliances dangereuses pour mettre la main sur ce qui lui revient de droit (pense-t-il).
Il faut dire que la compagnie Pétrole Ewing n’existe plus, Bobby s’en était débarrassé dans les derniers épisodes de la première série (si je ne m’abuse la cédant à Cliff Barnes). Il ne reste donc plus que le ranch…Enfin jusque là car cette saison nous montrera aussi que des cendres des Pétrôles Ewing va naître Ewing Energies, nouvelle compagnie que John Ross, Christopher et Elena vont diriger ensemble (dont les extérieurs ont été tourné dans les mêmes locaux que les Pétrôles Ewing d’il y a 20 ans).

Cette nouvelle saison a aussi permis de revoir en cameo d’anciens visages de la première série comme Lucy Ewing ou Ray Krebbs (le fils bâtard de Jock Ewing donc demi frère de Bobby et J.R…Et dire qu’au début de la série en 1978, il avait une liaison avec Lucy…sa nièce par la suite!!!). D’autres guests pourraient être envisagées en saison 2 comme le dit Cynthia Cidre dans une interview à TV GUIDE: « Je viens juste de rencontrer Joan Van Ark (Valene Ewing)… Nous avions tenté un cameo avec elle et Ted Shakelford (Gary Ewing) pour cette saison mais ça n’a pas marché (en fait Ted Shakelford n’a pas souhaité le faire)…J’ai aussi rencontré Donna Mills (Abby dans Côte Ouest) mais je ne sais pas si nous pourrons utiliser les personnages de Côte Ouest« .

SPOILER!!!!!!!!!!!!

Comme dans l’ancienne série, la saison 1 de Dallas 2012 se termine sur un gros cliffhanger. Ici pas de tentative de meurtre sur J.R ou de Bobby revenant sous la douche, mais plutôt une révélation de filiation surprenante concernant l’un des personnages de la série (là encore, les auteurs ont respecté ce qui avait lancé dans la première série). Je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir mais ce final est à nouveau très réussi.

Au final, beaucoup de plaisir à retrouver les Ewing. Le succès de cette nouvelle version pourrait ENFIN relancer le genre de prime time soap qui a du mal à revenir depuis quelques années (si on met de côté le succès isolé de Desperate Housewives). Entre Revenge sur ABC (et son club Southfork d’ailleurs!!!), Dallas sur TNT et d’autres projets à venir, souhaitons que le genre se porte mieux qu’il n’a été ces dernières années.





0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :