Season1
Webzine de l'actu des séries TV



Podcast

novembre 17th, 2012

Season One Sci Fi #1: Doctor Who

Première édition de cette émission 100% consacrée aux séries de SF et Fantastique et conçue pour tous ceux qui rêvent d’évasion interstellaire.
Au sommaire, news, interview, critiques,…tout ce qu’il ne faut pas rater en 30 minutes chrono avec Sophie, Vivien Lejeune, Cédric Bonnet et Alexandre

     

Retour sur les news

  • Le trailer de la saison 2 de American Horror Story: Asylum
  • Avant première de Metal Hurlant sur France 4
  • The After: une nouvelle série pour Chris Carter

Retour sur la série

Alors que la seconde partie de la saison 6 s’apprête à débarquer sur France 4, nous revenons cette semaine sur les 5 premiers épisodes de la saison 7 de Doctor Who diffusés sur la BBC. Que faut-il en penser? Nous ont-ils convaincus?

Retour sur les coups de coeur ou coups de gueule

  • Pour Vivien: Le teaser pour la soirée du dimanche soir de ABC
  • Pour Cédric: Retour sur la série Eureka
  • Pour Sophie: Le pilote de 666 Park Avenue (ABC)
  • Pour Alexandre: Un livre sur Firefly

Pour télécharger le fichier mp3 c’est ici que ça se passe.

Suivez Sophie sur Twitter
Suivez Alexandre sur Twitter
Suivez Cédric sur Twitter





10 Comments


  1. Très bon pod!
    Je suis étonné que personne n’ait évoqué mon épisode préféré de cette mi saison de WHo.
    « The power of three » avec tous ces cubes qui envahissent la terre.
    C’est exactement ce genre d’histoire que j’adore, original, mystérieux, drôle…
    Par du n’importe quoi, style Néfertiti avec des dinosaures, voyez..
    Evidemment avec un pitch aussi fort, la conclusion risquait fort d’être un peu décevante, ce qui fut le cas.
    Ils auraient du repousser la menace sans vraiment savoir qui les avait envoyé et pourquoi.
    Faut toujours garder du mystère (comme pour les anges) afin que la menace conserve le plus longtemps possible sa force.
    Et j’aime bien quand le docteur, qui a pourtant roulé sa bosse un peu partout, ne sais pas a quoi il a à faire, ça accroît de suite le danger.

    A force d’utiliser toujours les mêmes ennemis, leur force s’émousse (surtout pour les anges).
    L’épisode avec les Daleck m’a plus, surtout la fin, avec son jeu de mot (intraduisible) sur le doc.
    Mais il est clair que l’imagination me semble a bout de course, il est temps qu’une autre personne prenne le relais.
    Matt Smith, que je commençais à apprécier, devient un clown, et on ne s’attache pas à un clown.
    (De plus, quand on doit ingurgiter 50 infos en deux phrases, c’est qu’il y a un sérieux problème.)


  2. Guillaume

    C’est dommage, il semble que vous soyez passé à côté de ce début de saison 7, à moins que vous vouliez éviter de spoiler, mais j’en doute.

    Attention, énorme spoiler sous gros pavé pour éviter les yeux baladeurs !!!!!

    Je ne plaisante pas, ça risque de vous gâcher complètement cette première partie !!!! Vous êtes toujours là ? Bon, ben, allons-y : Ce début de saison 7, marquant le départ des Ponds est à l’envers. L’épisode 5 est en réalité le premier de la saison, voir l’épisode 0 si l’on compte la mini série ‘La vie des Ponds’ diffusée une semaine avant la diffusion de ce début de saison 7. Explications !!!! A la fin de l’épisode 5, l’on apprend qu’il est impossible pour le Docteur de contourner un paradoxe, surtout quand ce dernier devient un point fixe. Au moment où les Ponds disparaissent dans le cimetière, le Docteur ne souhaite pas créer une cassure du paradoxe créé quelques instants plus tôt, mais ce qui détermine réellement le point fixe, c’est simplement le message d’Amy à la fin du roman, le postface. En indiquant que le Docteur et les Ponds ne se revoient jamais, Amy scelle à jamais le paradoxe, créant ainsi le point fixe et le Docteur se ‘résigne’ et ne cherche pas un moyen de les revoir, car comme le dit le Docteur durant l’épisode, ce qui est écrit DOIT se passer. Mais le Docteur ne se résigne pas totalement !!!! En effet, il l’explique à Amy dans l’épisode 4 ‘le pouvoir des trois’, qu’il ne fait que courir après eux, sachant qu’ils finiront par le quitter. C’est une phrase qu’il répète inlassablement durant les épisodes 1 à 4 et plusieurs fois, il y a une allusion au futur auquel le Docteur prend un regard sévère et inquiet envers les Ponds. exemple : l’épisode 1 quand Amy dit au Docteur qu’ils seront toujours auprès de lui, le Docteur la regarde soudainement avec un regard sévère et Amy semble surprise. Aussi, dans l’épisode 4, pendant l’anniversaire de mariage des Ponds, Amy devient accidentellement une épouse d’un roi de France et Rory perd son chargeur de portable dans la chambre du roi. Dans l’épisode 3, à Mercy, le Docteur râle après Rory en parlant d’un chargeur oublié dans la chambre d’un roi de France !? Événement qui se produit dans l’épisode d’après !!!! La même allusion à cet évènement à lieu dans l’épisode 2, quand Cléopâtre demande à Amy si elle est une reine elle aussi, Amy s’arrête quelques instants et, triomphalement, lui annonce que oui, elle est une reine, mais qu’il ne faut pas dire à Rory qu’elle à dit ça…. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le Docteur, comme il le dit à Amy plusieurs fois durant les 4 premiers épisodes, c’est qu’il ne fait que courir après les Ponds, car il sait que le voyage va toucher à sa fin à cause des anges. De ce fait, le Docteur n’a plus qu’une solution : voyager avec les Ponds de son passé, avec qui il va vivre les aventures des épisodes 1 à 4, une façon pour lui de continuer le voyage avec Amy, mais ce voyage à une limite de fin, puisque le temps ‘libre’ des Ponds est limité (quasiment 10 ans d’après les dires d’Amy durant l’épisode 4). Le changement de comportement du Docteur est ainsi expliqué : le Docteur vient de perdre les Ponds à cause des anges, mais à cause d’un point fixe créé par le postface du roman, il sait qu’il ne peut pas allez les chercher. mais voyager avec les Ponds est-il impossible ? Non, le Docteur va simplement voyager dans le temps libre des Ponds précédent leur disparition, une fourchette de moins de dix ans dirons nous (enfin d’après Amy). Le Docteur arrive donc au moment ou les cubes apparaissent et décide subitement de vivre ‘permis’ les Ponds, ce qui surprend Amy, mais cela est logique du point de vu du Docteur : il vient de les perdre et comprends qu’il peut désormais passer du temps avec eux et, ne sachant pas comment se conduire, il fait le pitre, tout simplement, comme un enfant voulant se faire remarquer de ses parents. Sceptique ? Alors que penser de la discussion de Amy et du Docteur au bord du fleuve, quand ce dernier lui dit qu’il revient toujours vers elle car elle est le premier visage que ce nouveau corps à vu, Amy est en lui, comme un enfant est attaché à sa mère. Puis arrivent l’épisode 3, le Docteur devient plus sombre et souhaite sacrifier le ‘docteur’ de la ville mais Amy l’en empêche et remarque le changement de comportement du Docteur. Dans l’épisode 2, le Docteur ne laisse pas seulement mourir le contrebandier, il est responsable de sa mort. Pourquoi ? Le Docteur révèle à Amy à travers les saisons 5 et 6 qu’il a un côté obscur qu’il parvient à contrôler grâce à l’aide de ses compagnons. Seulement voilà, les Ponds ne sont plus, forçant le Docteur à vivre à l’envers et comme cela est limité et qu’il sait que son petit jeu va prendre fin prochainement, le Docteur devient instable et dangereux, son côté sombre se dévoile et les ‘méchants’ en paye le prix. Sans Amy, sa ‘mère’, il perd pied. Ainsi, oui, le Docteur exagère dans son côté ‘comique/exubérant’ mais cela est ici accentué contrairement à d’habitude pour servir l’histoire (passer du bouffon voulant se faire rmarquer au démon de son côté sombre). Ce déroulement d’histoire à l’envers est intéressant du point de vue écriture, car il permet de tromper le téléspectateur qui pense que l’histoire est dans le bon ordre, alors que plusieurs pistes prouvent le contraire (le chargeur de batterie, le côté noir du Docteur prenant le dessus, le fait de prendre Brian (le père de Rory) par erreur dans l’épisode 2 car il le connait déjà avant de rendre compte que c’est censé être la première visite et donc qu’il n’estpas censé être là (première règle du Docteur : le Docteur ment) etc.), pour ainsi ‘finir’ par l’épisode où arrive le personnage d’Oswin. Et c’est génial !!!! Quand tu inverse les épisodes, donc en replaçant dans le bon ordre chronologique du point de vu du Docteur, on obtient : 5, 4, 3, 2 et 1. Ce qui veut dire qu’on termine par l’épisode qui dévoile l’intrigue de la suite de la saison 7 et le début du cycle Oswin !!! D’un point de vu écriture, cette première partie est géniale, même si les scénarios individuels de chaque épisode sont inégaux (perso quand j’ai compris que les épisodes sont à l’envers j’ai trouvé le deuxième épisode fantastique tant il est en réalité le plus sombre (massacre des Siluriens par un contrebandier qui n’a aucun scrupule et mort de ce dernier provoqué volontairement par le Docteur, une première dans la série (dans la saison 4 c’est le ‘clone’ du Docteur qui tue les Daleks et non le Docteur lui même qui reste ainsi intègre) !!!) . Voilà, je pense en avoir fait le tour, même si je n’ai fait que 1/3 des explications (car je n’ai pas parlé de l’ennemi du quatrième épisode (le pouvoir des trois) qui à mon avis sera le grand méchant de cette saison)) mais ce post est déjà bien assez long ainsi !!!

    Voilà, fin du spoiler et si vous avez tout lu, j’espère que vous verrez ce début de saison autrement !!!

    Merci de m’avoir lu ^^


  3. C’est top de tels commentaires ;)
    Si tu veux en écrire un article, dis le nous
    Juste, cette interprétation est-elle confirmée par Moffat? Si non, bravo quand même mais ça ne veux pas dire qu’on est passé à côté, juste qu’on a pas la même vision que toi ;)


  4. Guillaume

    Si Moffat était du genre à confirmer les hypothèses/suppositions des fans, la fin de saison 2 de Sherlock n’aurait plus aucun secret pour personne !!

    Don, non, il n’a rien confirmer, mais il ne confirme jamais rien de toute façon…
    D’un autre côté, c’est bien mieux ainsi, car on a de nombreuses cartes en moins pour deviner de nous même ce qu’il se passe réellement (comme dans le jeu vidéo Alan Wake) et ceci est une très bonne chose.
    En effet, cela permet aux membres d’une même famille, dont les adultes, de cogiter différemment sur un programme préadolescent, ce qui permet à Moffat et son équipe, d’introduire ce genre de fantaisie dans cette série.
    Ce qui est loin de me déplaire !!

    L’idée d’écrire un article est intéressante, voir saisissante, malheureusement mon français étant assez moyen (relire mon commentaire précédent me brûle les yeux), il faudra malheureusement procéder à une correction de votre part avant publication.
    Cependant, pourquoi ne pas essayer, puisque tu me le propose toi même ?

    Je ne sais pas si tu as accès à mon adresse de messagerie depuis mon commentaire, mais si tu le souhaite vraiment, envoie moi les informations nécessaires à la création d’un article via ma boîte mail (combien de caractères et de paragraphes etc.). Si je ne reçois rien, je te recontacterais en fin de semaine, grâce à l’option ‘contact’ de Season1.


  5. Je vous félicite pour cette émission, une émission sur le docteur c’est forcément bien(même si Alexandre s’est un peu retrouvé seul ;p). Je félicite également Guillaume pour son commentaire, j’étais passé complètement à côté de cette interprétation alors qu’effectivement ça se tient méchamment.
    Comme je suis un chieur dans l’âme, je me permettrais juste une remarque, pourquoi avoir parlé de American Horror et de 666 park avenue? Si j’ai bien compris le principe de cette émission, c’est de parler de la Science Fiction, et aucune des deux série ne fait partie du genre(même si Alexandre nous promet des aliens dans la saison 2 de AHS).
    Alors quoi? L’émission est-elle sur la SF ET le fantastique, ou est-ce une erreur?
    Quoi qu’il en soit je trouve dommage de faire l’amalgame sans précision, il y a encore à l’heure actuelle des gens pour penser que le seigneur des anneaux c’est de la SF, autant éviter de leur compliquer la tache encore plus.


  6. Quand nous avons lancé cette émission, nous avons toujours précisé qu’il s’agirait à la fois de SF et de Fantastique


  7. Ah ok, effectivement je n’avais pas vu, mais du coup le nom de l’émission est bizarre. Mais bon, l’important c’est surtout le contenu alors vivement la prochaine


  8. Pas plus que la chaîne au nom proche et qui ne diffuse pas que de la SF


  9. Effectivement, je ne m’étais jamais vraiment penché sur la programmation de SciFi et donc je n’avais pas remarqué le mélange des genres. Je trouve ça encore plus regrettable venant de la chaîne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :