Season1
Webzine de l'actu des séries TV



French Quarter

novembre 27th, 2012

Fais pas ci Fais pas ça saison 5: Petite mise en bouche avant de passer « à tableeeee »!!

fpcfpc cast

Chaque année, à la même époque, France 2 nous gratifie d’un cadeau de Noël un peu en avance. La nouvelle saison de Fais pas ci fais pas ça.
L’un des exemples qui prouve que même en France, on peut faire de la bonne fiction télé qui n’a rien à envier à nos amis américains.
Cette année, c’est la saison 5 qui débarque, une nouvelle saison de 8 épisodes qui va une nouvelle fois nous prouver que Bouley et Lepic sont plus que jamais en forme.

Dans ces nouveaux épisodes, Christophe va vivre une grosse remise en question à la veille de ses fiançailles avec Tiphaine; Fabienne prépare dans le cadre de la mairie de Sèvres, le jumelage avec la ville québécoise de Tappakawak; Renaud essaye de grimper dans les échelons de la société Binet; Denis, lui, accompagne la sortie de son Le bonheur c’est maintenant.

Dès le premier épisode de cette nouvelle saison, le ton est donné et nos deux familles nous reviennent plus en forme que jamais. En effet, l’entrée en matière de cette nouvelle saison est vraiment très réussie. L’approche des fiançailles des enfants Lepic et Bouley, associées au jumelage avec Tappakawak, va donner naissance à une fête médiévale des plus réussie mais surtout des plus barrées, le tout se terminant par une bagarre en armure presque improvisée entre Denis et Renaud.
Les épisodes qui suivent sont à l’avenant, drôles, caustiques mais aussi et surtout tendres. Car même si on se chamaille dans ces familles, les gens s’aiment. Face au succès et la grande présence des séries policières sur toutes les chaînes, la présence d’une série tendre et drôle fait plaisir à voir: « On ne se moque jamais méchamment et malgré les conflits, les parents aiment les enfants et vice-versa » (Guillaume Renouil au Huffington Post).

La grande force de cette série c’est que finalement chacun peut s’y retrouver car les deux modèles de famille y sont représentés: éducation stricte à la Lepic ou cool à la Bouley. Mais même malgré cette apparence de manichéisme, la série sait nous montrer que les choses ne sont pas gravées dans le marbre. Ainsi, dans cette 5ème saison, on verra que la stabilité et le cocon familiale sont plus incarnés par Tiphaine (Bouley) et que la volonté de s’amuser et de profiter de la vie s’incarne plus dans Christophe (Lepic). Et, au fil des saisons, la série sait se tourner vers les enfants que l’on voit grandir, et ce dans le but de renouveler des intrigues et ne jamais s’endormir sur ses lauriers: « La série est principalement tirée par les problèmes des enfants qui grandissent chaque année, cela permet de se renouveler en permanence » (Guillaume Renouil au Huffington Post).
Chaque année, et cette année également, les scénaristes savent à la fois se renouveler, explorer des intrigues que la série n’avait pas traitées et en même temps, rester sur ses fondamentaux. Ainsi, comme un vieux chanteur qui doit refaire ses tubes à chaque tour de chant, on attend d’une saison de FPCFPC qu’elle nous offre les gaffes de Denis ou les cris hystérique de Fabienne.
Difficile en voyant ces épisodes de se souvenir que le destin de la série n’a pas toujours été un long fleuve tranquille.

En saison 1, la série offrait beaucoup plus qu’aujourd’hui une structure du mocumentary (comme dans Modern Family) et cela se traduit par un plantage niveau audiences. Pourtant, France 2 sait se montrer intelligente et laisser une seconde chance à la série. Mais beaucoup de choses changent: on passe de 12 à 8 épisodes par saison, fini l’access bonjour le prime. Et c’est chose faite en saison 2. Pourtant l’intrigue ne convainc pas. Il faut dire que dans cette saison, la série ressemble plus à une version familiale de Desperate Housewives qu’à la comédie familiale que l’on connaissait. Il faut redresser la barre et revenir à ce qui fait le charme de la série: sa description de la normalité de la vie de famille sur un ton léger et reposant. Comme peut le faire Une famille formidable sur TF1 ou en son temps, une autre série familiale de Antenne 2, Papa Poule.
En saison 3, et plus encore en saison 4, Fais pas ci fais pas ça retrouve ce qui fait sa force et ce qui la rend si attachante.
Avec cette saison 5, la série parvient à retrouver une seconde jeunesse et semble repartie sur de bonnes bases pour s’assurer un avenir radieux.

Pour en accompagner la diffusion, les choses ne sont pas laissées de côtés. Tout d’abord, la page Facebook de la série va continuer à être extrêmement populaire (50 000 fans à la veille de la diffusion), Fabienne Lepic aura sa Page Facebook perso, Tiphaine Bouley un compte Twitter pour partager ses états d’âmes. Mais le must sera la sortie d’un livre aux Editions du Cherche Midi signé Bruno Salomone/Denis Bouley au titre des plus évocateur Un dos tres je déstresse…Tout un programme! (Le bonheur, c’est maintenant !  Ne lisez pas cet ouvrage comme un vulgaire livre aux toilettes, non ! Votre bonheur vaut plus que ça, il mérite au minimum le salon. Absorbez les informations que je vais vous donner comme si dans chaque mot, chaque virgule, il y avait une part de vous-même. Pour optimiser votre lecture, l’idéal serait de parcourir ces pages en harmonie avec la nature. Ce livre a été intégralement rédigé en plein air, à l’encre de seiche. Ne cherchez pas à analyser, laissez-vous aller… Faites corps avec cet ouvrage, frottez chaque page contre votre coeur avant de le parcourir. Si vous croyez, que ça ne marchera pas, ça ne marchera pas. Si vous coyez que ça marchera…ça ne marchera pas ! Méfiez-vous de vos certitudes. En revanche, si vous décidez que ça marche, vous avez déjà réussi. Le bonheur, c’est maintenant… mais pas tout de suite… D’abord, lisez ce livre ! Denis Bouley)

Que les fans de la série se rassure, la saison 5 ne sera pas la fin de la série. Une saison 6 est déjà en cours d’écriture pour une diffusion à l’automne 2013 (si les audiences sont au rendez-vous bien entendu). Car Fais pas ci fais pas ça prouve que quand on veut, on peut produire une série de 52 minutes de qualité que l’on retrouve chaque année à la même période et avec laquelle le public s’est familiarisée. Que demander de plus en somme?

Source: Avec France 2/ Huffington Post
Crédits Photos: © VERNAZOBRES Eric/France Télévision





0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>