Webzine de l'actu des séries TV

Spin Off #7: les Experts des séries

Les Experts des séries commentent les années 2000

(Partie 1)

Tout d’abord un très bon Noël à toutes et à tous et merci de nous retrouver pour ce numéro spécial de Spin Off.

On vous en parle depuis plus d’un mois et c’est aujourd’hui que nos Experts vont revenir sur les thématiques importantes qui ont touché de près le petit monde des séries durant les années 2000-2009

1) CSI Carrazé

Alain Carrazé, journaliste à Télé 2 Semaines, à Europe 1 et fondateur de l’agence 8 Art City va revenir avec nous sur la grande grève des scénaristes et ses conséquences sur l’industrie des séries.
Comme tous nos Experts, il commentera VOTRE vote de la meilleure série de la décennie

2) CSI Larski

l

Henri Larski est professeur à l’Université Nancy 2 d’un module sur les séries TV. Il a aussi participé à l’ouvrage de Martin Winckler: Les Miroirs Obscurs.
Il va revenir avec nous sur la fin des grandes séries, les grands mythes qui se sont finis durant cette décennie.
Mais il esquissera aussi, spécialité oblige, un état de la fiction allemande durant cette décennie.
Il reviendra aussi sur votre vote et nous donnera ses impressions.

Bonus :  Quelle série regardez-vous ?

Qui dit Noël dit invitée exceptionnelle. C’est Dorothée qui va cette semaine nous dire quelques mots sur les séries qu’elle aime regarder.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires en dessous ou sur iTunes.

 

Pour télécharger le fichier mp3 c’est ici que ça se passe.

Suivez moi sur Twitter
Rejoignez le groupe Facebook

Joyeuses Fêtes! A très vite.

Partager:
  • Facebook
  • Twitter

Taggé: , , , , , , , , , , , , ,

Comments

  • Horkken said:

    Excelletissime épisode surtout la 1ère part. avec A. Carraze. Dommage que le son soit dune assez mauvaise qualité. Mais bon, la faute a A.C. ^^ très très intéressant. Bravo. Vivement qu’il revienne A.

  • STEPH said:

    Spin Off #7: les Experts des séries. Salut à tous et bonne fêtes de fin d’année. Encore une fois vous nous avez préparé une excellente émission avec vos deux CSIs , Alain Carrazé et Henri Larski, qui ne manque pas d’intérêt (L’intro musical des Experts était facile, mais pour Deadwood , là je n’ai pas compris l’allusion, mais il n’y en avait peut être pas). « Les gens qui écoutent le podcast et qui vont sur le site Season 1 ont bon gout » flatterie ou réalité ? J’opte pour la réalité.
    A propos des téléchargements des inédits, je trouve que le fait d’attendre et de retrouver une série que l’on aime, même s’il faut attendre six mois, même si on nous laisse sur un Cliffhanger démoniaque (Style, la fin de la 5éme de Lost), cela fait aussi partie du plaisir de regarder une série . De toute façon, après il faudra qu’en même attendre six autres mois pour télécharger les autres inédits. Alors…Mais chacun voit comme il veut.

    Sur le sujet des « fin de séries », il est vrai que la prod de Friends, The Shield et Urgences (Entre autres) l’on fait de façon assez élégante.

    ATTENTION SPOLIERS

    * La fin de « The Shield » est particulière, du fait que l’on ne sait pas vraiment ce que vas faire Vic Mac Kay. Est-ce qu’il va rester au placard ? Est-ce qu’il va remettre le couvert, mais d’une autre manière ? Il y à même une idée de suicide qui flotte dans la scène finale. En fait, on comprend que c’est comme çà pendant toute la série. C’est celui qui regarde la série qui donne au personnage, le penchant de bien, de mal ou de « Il faut bien que quelqu’un le fasse ». Et c’est cette même personne qui regarde, qui décide ce que va faire le personne après l’écran noir. C’est plutôt élégant vis-à-vis des spectateurs.

    * Ma plus grande déception de « Fin de séries » reste sans conteste « Profiler ». Pour la simple et bonne raison que la série se termine sur un Cliffhanger. La VCTF à perdu tout ces subventions fédérales, le frère de Rachel Burke à été assassiné…etc. De plus, il faut dire que la série avait perdu un peu de son attrait depuis le départ d’Ally Walker (Hallucinante dans Sons Of Anarchy), même si les auteurs avait un peu redressé la barre à la fin de la quatrième saison. La fin idéale aurait été juste après les deux premiers épisodes de cette même quatrième saison. Samantha Waters à boucler le drame de sa vie, à savoir, par la mort du « véritable » Jack de tout les coups. Puis, elle sort des bureaux de l’équipe pour reconstruire une nouvelle vie avec sa fille Chloé, qu’elle avait faillit perdre. Simple, efficace, mais surtout, boucler.
    « Profiler » était l’une des séries des plus innovantes en matière de série policières (1996/2000). Il n’y à qu’à voir la pléthore de séries actuelles qui lui ressemble sous bien des aspects. Il est dommage que les problèmes de changement de production qui ont eu lieux à cette époque l’aient si mal traité. Et là, ce n’est pas très élégant vis-à-vis des spectateurs.

    Bon ! Aller ! Je m’arrête là. Bonne année à tout les deux. Rdv en 2010.

  • Alexandre (Author) said:

    Merci pour ces deux premiers retours positifs, j’espère qu’il y en aura d’autres :p

    Pourquoi la musique de DEADWOOD? J’ai voulu parcemé ces émissions de génériques de séries (soit en écoute seul, soit en fond sonore) qui ont marqué les années 2000 d’où DEADWOOD!!!!!

    Au montage, j’ai réduit les allusions aux fins de séries qui n’étaient pas dans les années 2000 car le sujet n’était pas les fins de séries mais la fin des grandes séries dans les années 2000
    On aura l’occasion ultérieurement de revenir sur les fins de séries

    RDV la semaine prochaine avec Marjolaine Boutet (« Les séries pour les Nuls»  et Sullivan Le Postec (www.a-suivre.org)

  • Nick said:

    « A propos des téléchargements des inédits, je trouve que le fait d’attendre et de retrouver une série que l’on aime, même s’il faut attendre six mois, même si on nous laisse sur un Cliffhanger démoniaque (Style, la fin de la 5éme de Lost), cela fait aussi partie du plaisir de regarder une série . De toute façon, après il faudra qu’en même attendre six autres mois pour télécharger les autres inédits. Alors…Mais chacun voit comme il veut.»  (Steph)

    L’impatience n’est pas le seul facteur qui incite à télécharger. Qui a envie de suivre une saison 5 de Lost avec deux épisodes diffusés en plein été à partir de 23h et d’attendre non pas six mois mais l’été suivant -donc en gros dix mois- pour voir la suite ?

    La diffusion « en direct des USA»  permet de se faire le « visionnage idéal»  (*) d’un épisode par semaine. Une semaine d’attente entre chaque épisode qui peut permettre aux fans de discuter à foison sur les intrigues, d’emettre des hypothèses, etc. Une semaine pour « digérer»  l’épisode avant de se plonger dans au autre chapitre, et ainsi de suite jusqu’au final.

    On peut aussi évoquer l’avantage d’avoir accès à la version originale même s’il me semble que TF1 propose la VO sur la TNT et sur le sat, et plus accessoirement, pour ceux qui surfent beaucoup sur les sites de séries, éviter les spoilers (je n’ai pas évoqué les possibles censures, coupures, etc.)

    Je précise que tout cela peut se faire légalement grâce à TF1 Vision, service VOD de TF1. :-)

    (*) de mon point de vue, le visionnage de plusieurs épisodes consécutifs se prête plus pour une rediffusion.

  • Horkken said:

    Je suis a 100% d’accord avec Nick. Un autre petit exemple canal plus qui a mon avis est lune des chaînes fr qui « respecte»  le plus les série (en mm tps je ne sais pas trop car pas abonné) diffusait Mad Men a raison de 2episode a partir de MINUIT !!!et en plus je crois que c’était en pleine semaine. Donc c’est vraiment loin d’être idéal. Ne parlons pas des autres comme TF1 qui se permet de diffuser des épisodes dan. Le désordre le plus complet mm si ça affecete la narration de l’histoire.

  • STEPH said:

    @Nick. Je suis d’accords avec tes arguments. Je ne dis pas qu’il ne faut pas télécharger pour telle ou telle raison. Je parlais simplement du plaisir de l’attente et pas de l’impatience (Que je peux comprendre). Par contre la programmation de TF1, en ce qui concerne, en vrac, 24 (Le téléfilm et la 7éme), LOST (5éme), HEROES (3éme).ou le serpent de mer de la diffusion de DEXTER …etc, là je comprends vraiment le choix du téléchargement. Il y à eu prés d’un an et demi pour la sortie des coffrets DVD (Je n’oublie pas la grève des scénaristes). Et je ne parle ne pas de l’avantage financier. Le téléchargement permet d’être au courant avant les autres, mais de mon point de vue, je préfère attendre un minimum (Mais pas trop, c’est vrai).

    ( La diffusion « en direct des USA» permet de se faire le « visionnage idéal» (*) d’un épisode par semaine. Une semaine d’attente entre chaque épisode qui peut permettre aux fans de discuter à foison sur les intrigues, d’émettre des hypothèses, etc. Une semaine pour « digérer» l’épisode avant de se plonger dans au autre chapitre, et ainsi de suite jusqu’au final. )
    D’accords, mais après ces 22 semaines en direct (selon la série) ce qui fait en gros 6 mois (4×6=24 semaines) et le final dont tu parles, il te faut bien attendre 6 autres mois de production de la saison suivante (Si ils respectent la même période de diffusion aux US). Et là tu ne peux plus télécharger. Donc tu es bien obliger d’attendre, à un moment ou à un autre. Le seul truc , c’est que tu es raccords avec la diffusion US.
    Quant aux possibles censures , les coupures pub, les spoilers, ou le désordre des diffusions, ou des horaires bizarres, là, je ne peux pas dire le contraire. La parade , l’enregistrement ou le coffret DVD, mais c’est plus onéreux.

    {(*) De mon point de vue, le visionnage de plusieurs épisodes consécutifs se prête plus pour une rediffusion}
    Oui et non. Un épisode, deux épisodes ou trois ou la saison en quinze jours en DVD pour les inedits. On analyse autrement, c’est tout. Cela permet d’autres points de vue lorsque l’on discute avec ceux que cela intéresse. Il est cependant exact qu’une rediffusion en rafale permet de saisir des nuances que l’on n’à pas peut être pas vue au départ . J’ajouterais que dans le domaine des redifs des saisons antérieures, en France, c’est vraiment n’importe quoi.
    A+

  • SéRiAl BlOgGeR said:

    Ha Babylon5 et son magnifique dernier épisode… Un grand space opera qui a su aborder d ans les années 90 des thèmes terriblement contemporains!

  • Deçu said:

    Je tire la sonnette d’alarme, j’aime beaucoup mais alors vraiment beaucoup le podcast mais l’ecouter est vraiment une corvée du a la TRÈS mauvaise qualité du son. Sur cet épisode en particulier j’ai abandonner car j’en avais presque mal au crane. J’attend encore le prochain episode, mais je me desabonnerais si rien ne change.

  • Alexandre (Author) said:

    C vrai que le son d’Alain Carrazé était très mauvais, j’ai bataillé pour le montage. Mais généraliser à l’ensemble du podcast qui est fait de manière amateur n’est pas juste et surtout excessif. On fait ce que l’on peut et on n’est pas une émission radio pour l’enregistrement. Il faudrait aussi en tenir compte lors des remarques. Notamment car le son s’est considérablement amélioré depuis les premières émissions et on fait vraiment ce que l’on peut. Il est évident que l’on aurait un studio radio ce serait plus facile.
    Le son sur Henri Larski par exemple était bon et largement écoutable je trouve

    Mais on enregistre les remarques