Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Bilan positif pour la saison 1 de No Limit sur TF1 et des projets à la pelle pour Luc Besson

Bilan positif pour la saison 1 de No Limit sur TF1 et des projets à la pelle pour Luc Besson

C’est hier soir que TF1 a proposé les deux derniers épisodes de la saison 1 de No Limit avec Vincent Elbaz. Et ce fut encore une fois un succès avec 6.9 millions de téléspectateurs (Chiffres Médiamétrie). C’est aussi la moyenne de cette première saison ce qui est bien entendu très bien pour cette nouvelle série qui est ainsi parvenue à s’installer.
C’est donc tout naturellement que TF1 a commandé une saison 2 qui devrait compter 8 épisodes (ainsi qu’une saison 3 dèja en projet).

Luc Besson en a profiter dans une interview au Parisien pour parler de ses projets. Il travaille sur une série fantastique pour Canal+ qui s’appelle La patrouille perdue; une autre série avec Naren Shankar (scénariste et producteur, ndlr) qui s’appelle Life after life et dont Besson pense tourner lui même le premier épisode; une adaptation de deux films: Les sous doués passent le bac et la saga Taxi, Taxi: Brooklyn South (12 épisodes en anglais en tournage dès avril). Enfin, il devrait aussi adapter en 6x52min un roman de Jean-Christophe Grangé dans une série qui s’appelle Le passager.
Il en a aussi profité pour confirmer qu’il a vendu les droits de Le transporteur à Lagardère qui en a fait la série. Une jolie manière de se désolidariser d’une série pour laquelle la presse n’a dit que du mal?

Source: Allo Ciné avec Médiamétrie, Le Parisien
Crédits Photos: © François Lefebvre / EUROPACORP TELEVISION / TF1

Commentaires

  1. Je dois reconnaître que la série est plutôt bien foutue.
    les deux derniers épisodes, notamment, sont vraiment bons, et le mélange des ingrédients marche a fond.
    Le perso est enfin poussé dans ses retranchements, comme aiment le faire les ricains, mais aussi les allemands avec certains épisodes d’alerte cobra qui était des pur bijoux d’adrénaline.
    (on parle jamais ici de cette série « sale », car de pur divertissement, mais avant no limit, la seule série d’action européenne diffusée ici se fabriquait dans le pays d’a coté, avec les mêmes budgets que les nôtres mais avec un résultat tellement plus convaincant).
    Cela dit, (vous allez me corriger) j’ai cru comprendre que les derniers épisodes de no limit étaient les seuls sur lequel Besson n’était pas intervenu, de là a dire qu’il a une relation….
    (c’est mon mauvais esprit.)

    • J’ai déjà vu pas mal d’épisodes de Alerte Cobra et c’est pas rendre service à No Limit que de les comparer mais ce n’est que mon avis

Laisser un commentaire