Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

12 Commentaires

Enquêtes réservées saison 6: Le début de la fin?

Alexandre LETREN

La review

LES EPISODES
4.5
LE SCENARIO
4.5
LE CASTING
6
5

DOMMAGE

Une série en bout de course qui peine à se renouveler. Comme on l'aime, c'est vraiment dommage

C’est à la rentrée que France 3 va proposer les 6 nouveaux épisodes de sa série Enquêtes réservées (a priori les 6 derniers épisodes de la série). De nouveaux épisodes, toujours basés à Marseille, avec toujours un grand nombre de guests (Anne Caillon, Linda Hardy, Bruno Madinier,…) et toujours une intrigue tournant autour de la famille Saint-Mathieu. Mais la série n’aura-t-elle perdu de son peps? 

Dès le début de la saison Saint Mathieu tire sur une jeune fille lors d’un braquage… Bérénice et Camille sont persuadées qu’il ne s’agit pas d’une bavure et que cette jeune fille n’était pas là par hasard. Mais Saint Mathieu n’a plus la force de préparer sa défense et ne pense qu’à Catherine, son ex, partie pour un avocat beau, brillant, et surtout plus attentionné. Bérénice réussit à prouver que la jeune fille était la complice du malfrat. Mais Saint Mathieu reste destitué de ses fonctions tant que le procès n’a pas eu lieu. Camille est retrouvée dans le coma, dans une voiture accidentée… Le conducteur a été abattu d’une balle dans la tête. Etait-ce son amant ? Celui qu’elle voyait en secret ?  L’homme en question aurait plusieurs identités… Et des ennemis suffisamment déterminés pour l’assassiner. François, le frère de saint Mathieu, inquiet et furieux, débarque pour soutenir sa fille.  Egalement gendarme, il se lance à son tour dans l’enquête pour trouver celui qui a osé tirer sur sa propre fille.

Enquêtes réservées a toujours été une série que j’ai défendue. Sans grande originalité, elle a su cependant se frayer un chemin et s’imposer dans le temps. Utilisant les recettes des fictions américaines en mélangeant intrigues bouclées et fil rouge, Enquêtes réservées se révèle addictive et très divertissante. Durant les précédentes saisons, le fil rouge tournait beaucoup autour des services secrets, d’opérations secrètes, de barbouzes, de mafieux,…
Mais en ce début de saison 6 (j’ai pu visionner 2 des 6 épisodes que compte la saison ndlr), la magie n’opère plus. Pire, là où on sentait que les scénaristes s’amusaient comme des enfants à inventer de délirants rebondissements dans les saisons d’avant, on ne ressent plus cette amusement dans ces deux premiers épisodes. Plutôt que de développer les intrigues laissées en suspens en fin de saison 5 (liées à Chapelle), la série repart sur une histoire sombre ayant trait aux Saint-Mathieu. Comme pour ne pas concurrencer une autre production maison (Barjac et Chabraque, les deux co-producteurs de Enquêtes réservées, co-produisent aussi La source), la série s’éloigne d’affaires liées à l’espionnage et se tourne vers des histoires d’avocats véreux et autres histoires de famille. De manière étonnante, alors que la série savait soigner ses débuts de saison, ce n’est pas non plus le cas ici. Face à une saison courte de 6 épisodes, on aurait pu espérer une entrée en matière plus soignée, plus efficace. Mais non, ça manque sérieusement de rythme, les enquêtes indépendantes de ces deux premiers épisodes sont assez vite expédiées et les rebondissements de l’intrigue fil rouge convenus.

er

Il faut rappeler que j’avais déjà souligné dans le passé que la faiblesse de la série était les enquêtes indépendantes de chaque épisode. Attendues, déjà vues, sans originalité, elles déséquilibraient la série face au fil rouge addictif. Mais quand le fil rouge ne sauve plus la série, c’est tout le programme qui en souffre.
Incontestablement, la flamme des premières saisons ne brille plus. Utilisant des ressorts qu’on a l’impression d’avoir déjà vu dans les saisons précédentes, et proposant des rebondissements à la limite de la caricature (comme la liaison entre Berenice Saint-Mathieu et Chapelle, un peu « l’ennemi de la famille »), les scénaristes ne parviennent pas à relancer la machine en ce début de saison poussif. Comme un premier épisode de série française qui peinerait à installer intrigues et personnages dès ce premier épisode.
Et encore une fois, c’est bien dommage car sans être exceptionnelle, Enquêtes réservées est une série divertissante, honnête et qui nous montre des scénaristes aimant les séries et tentant d’appliquer aux séries françaises, les codes de la fiction américaine. Mais sans doute la série arrive-t-elle en bout de course. Ou peut-être les scénaristes vont-ils nous surprendre dans les développements de l’intrigue principale dans les 4 épisodes suivants. Je l’espère. Mais je n’y crois pas trop.

er 2

Mention spéciale à une comédienne qui fait son entrée dans la série dans le rôle de Camille Saint-Mathieu: Héléna Soubeyrand qu’on a pu voir notamment dans Borgia dans le rôle de la Reine Anne. Egalement à  Yvon Back que je trouve toujours aussi savoureux dans la série et, lui, on sent qu’il s’amuse à jouer Chapelle.

Source: France 3/ Barjac Production/ Chabraque Productions
Retrouvez notre critique de la saison 4 ici

  • Mimi

    C’.est bien dommage que cette serie se termine….. Pour une fois qu’une serie francaise est bien…….ras le bol des series americaines .!!!!!!! Revenez. Svp !!!!!

  • charlot

    Je suis très étonné que ce soit la dernière saison de cette série.
    Depuis 6 saisons, elle nous fait vibrer par ses intrigues.
    Les interprétations sont excellente.
    Surtout pour Chapelle, quel acteur fabuleux.

  • minou

    Pourquoi arrêter une série qui est si bien interpretée.
    J’adore Chappelle, Ca façon de diriger la cellule.
    et puis ses manipulations. Si l’on cherche bien, quel acteur français peut jouer un rôle de cette façon. C’est un acteur fabuleux. (J’ADORE)
    S.V.P écrivez la saison 7
    je suis sûre que bcp de personnes attendent avec impatience.
    Pourquoi nous enlever tel plaisir.
    Merci d’y penser.

  • susan

    Est-il possible d’obtenir un DVD de cette Saison 6 que je n’ai pas pu voir?????
    J’aimerais tellement revoir cette série qui nous tient en haleine!

    • http://twitter.com/alexandreletren Alexandre LETREN

      Non la série n’est pas sortie en DVD

  • nenette

    a quant la suite c est trop bien il faut continuer merci

    • http://twitter.com/alexandreletren Alexandre LETREN

      La série a été annulé. La saison 6 était la dernière

  • Pingback: Edito: France 3 « feuilletonne » à l’envers | Season One()

  • arly

    Trop bien cette série. Chapelle et Saint Mathieu, un « couple » du tonnerre. Excellent Yvon Back, le rôle lui va comme un gant ! Il faut que la série continue !

    • http://twitter.com/alexandreletren Alexandre LETREN

      Malheureusement, la série est annulée

  • Jacqueline Lebrun

    Vous annoncez la saison 6 à partir du mois de septembre, OK, mais pourquoi
    vous arrêtez à la saison 5 qui n’a pas été présentée entièrement. En effet,
    il y a un imbroglio pas possible, je m’explique :
    1er juillet : saison 4 (1 et 2/8) et saison 3 (1/8)
    8 juillet : saison 4 (3 et 4/8) et saison 3 (2/8)
    15 juillet : saison 4 (7 et 8/8) donc il manque les épisodes 5 et 6. Pourquoi???
    et saison 5 (1/8)
    La saison 3 n’est pas terminée et vous passez
    directement à la 5. Pourquoi???
    22 juillet : saison 5 (2,3 et 4/8)
    Alors que dans le programme annoncé pour le 29 juillet, vous arrêtez clair et net
    en diffusant autre chose, à savoir « Le clan des Lanzac ».
    J’attends une explication à ce manque de sérieux vis à vis des téléspectateurs
    qui attendent avec plaisir la diffusion des épisodes au complet. J. Lebrun
    J’attends une explication à ce manque de sérieux vis à vis des téléspectateurs

    • http://twitter.com/alexandreletren Alexandre LETREN

      Jacqueline, juste nous ne sommes pas France 3, nous ne sommes pas responsables de la programmation de la chaîne 😉
      De plus, lisez l’article et vous verrez que cet article date de l’année dernière, la saison 5 a été diffusée entièrement et la saison 6 diffusée en septembre 2013!!! Ce ne sont cet été que des rediffusions