Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

How I Met Your Mother : rimes pour un épisode « filler »

How I Met Your Mother : rimes pour un épisode « filler »
Charlotte Calignac

C’est la dernière saison de How I Met Your Mother, et c’était une très bonne décision. Ça fait un moment qu’il n’y a plus de plaisir à faire durer. Que CBS veuille repartir sur un spin-off est une autre histoire (ma réaction exacte à l’annonce de cette nouvelle fut un cri de désespoir suivi d’une crise de spasmophilie). Mais en attendant, les scénaristes savent que leur série sera terminée en mai et ils se permettent des coups de délires assez peu ordinaires.

Beaucoup de personnes sont agacées par ces partis-pris. J’imagine que le fait que la mère ne soit pas un personnage central de cette ultime saison a été vécu comme une trahison après autant d’efforts pour faire monter la sauce. Personnellement, ça ne me dérange pas. Je préfère ça, et je préfère qu’on découvre comment elle s’est liée aux autres personnages avant même Ted, plutôt que de voir sur une saison entière un couple parfaitement heureux ou le même au bord de la rupture. On sait que Ted et la « Mère » se marieront, auront deux enfants et vivront dans une maison du New Jersey. Je suis intéressée par cette dernière étape sur une saison qui fera que Ted sera prêt à rencontrer sa future femme. Quand on voit Ted demander sa future femme en mariage sur un fond vert dégueulasse, ça me touche plus que de le voir au premier rendez-vous à se demander si elle est la bonne.

Je lis aussi un peu partout que l’idée du mariage sur une saison était nulle. Je ne suis pas d’accord : j’aime assez les limites que les scénaristes se sont imposées avec une tentative d’unité de lieu, de temps et d’action sur une saison entière. Cela les oblige à jouer sur les flashbacks et les flashforward pour changer de décors, ce qui est finalement rafraîchissant.

C’est aussi l’occasion de jouer sur les codes de la série, et cette semaine a été une nouvelle variante. Les gimmicks du « Thank you Linus » ou même la façon dont ce week-end changera la vie de Ted une fois qu’il aura rencontré sa femme et nous donnant un aperçu de ce que sera leur couple, permettent à la série d’être drôle et émouvante à la fois.

Alors quand je lis que l’épisode en rimes est ennuyeux et un épisode de remplissage, j’ai envie de dire « OK, mais à 50% ». NON pour les rimes. Et évidemment, c’est du remplissage. Ça fait 9 saisons qu’on a du remplissage avant la rencontre avec la mère. Je ne m’attendais même pas à ce qu’on la rencontre un jour, pour être honnête, et je m’en fous un peu. En revanche, qu’on s’essaie à un exercice de style sur un système aussi rigide que la sitcom, je trouve ça intéressant et original. J’adhère, quoi (j’aurais pu, je l’avoue, faire ce texte en rimes — si j’avais eu le temps, et le talent en prime).

robin-cobie-smulders-et-ted-josh

C’est pourquoi j’ai été vraiment surprise de voir que cet épisode a été considéré comme nul et ennuyeux. Je dois être l’une des seules à avoir trouvé que c’était couillu, et bien trouvé. L’épisode a dû être un casse-tête à monter (et à écrire !), impossible de supprimer une phrase/un passage, ou au contraire, le couper au bon endroit pour qu’une vanne rime et fonctionne.

Évidemment, on rigole moins que d’habitude (pour ceux qui rient encore), mais je suis restée un peu comme deux ronds de flanc devant cette capacité à raconter trois histoires en rimes, tout en restant en cohérence avec les personnages et en incluant quelques vannes par la même occasion. Quant au générique en version berceuse ou les dessins pour introduire les histoires, là encore, ça a fonctionné auprès de moi et reste en cohérence avec les saisons précédentes.

C’est n’importe quoi, et c’est du remplissage, ok. Mais c’est du remplissage fun, où l’on voit que l’équipe entière a pris du plaisir à tourner et aller au bout du délire. Moi, j’en veux bien toutes les semaines. Mère ou pas mère.

Je suis trop une rebelle.

Crédits: CBS

  • http://itstvnews.com Nick

    Personnellement, je n’ai pas aimé, je ne suis pas entré du tout dans le délire. Ou plutôt j’en suis ressorti assez rapidement car l’idée ne me déplaisait pas trop sur le papier. Mais au bout de 5 minutes, j’en avais marre, j’étais agacé de voir les personnages enchaîner les rimes et pour la première fois, j’ai failli ne pas boucler le visionnage d’un épisode de HIMYM alors qu’il y a déjà eu des épisodes « normaux » bien pires.

    Par contre, j’aime bien le concept du week-end de mariage sur une saison et je n’apprécie pas trop quand les auteurs s’éloigne du truc pour nous raconter des histoires parallèles en flashbacks, surtout si ça ne m’amuse pas.

  • Charlotte Calignac

    Merci Nick pour ton commentaire !

    Nous sommes d’accord sur les épisodes « normaux » bien pires. Par contre, qu’est-ce qui t’a dérangé dans les rimes ? Le fait que ça forçait un rythme dans les phrases, le fait qu’elles ne soient pas toujours forcément heureuses (voire forcées) ?