Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

3 Commentaires

Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 5

Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 5
Christophe Brico

A l’occasion du 54ème Festival International de la Télévision de Monte-Carlo, Season One va suivre pendant 3 mois les équipes du Festival et vous raconter l’histoire de cet événement qui compte dans le monde audiovisuel. Le dispositif que nous avons mis en place vous permettra à chaque rendez-vous de découvrir également la version « audio » de nos rencontres, afin de mieux connaître les acteurs à l’oeuvre sur ce Festival. Pour ce nouvel entretien, nous sommes toujours avec Laurent Puons, C.E.O., et Barbara Frondat en charge du sponsoring.

Episode 5 : Le sponsoring

Quelle que soit son objet, le sponsoring est aujourd’hui la pierre angulaire de la santé économique de tout événement majeur, qu’il soit télévisuel ou non. Le Festival de Télévision de Monte-Carlo n’échappe pas à cette règle, sujet au coeur de notre entretient de la semaine.

Les besoins financiers d’un Festival tel que celui de Monte-Carlo sont très importants, et il est nécessaire que celui-ci soit viable. Laurent Puons nous explique comment le Festival de Télévision est financé : “Le Festival est aujourd’hui financé par un sponsor officiel qui est le Gouvernement Monégasque. Le Festival étant une manifestation culturelle, il ne peut gagner de l’argent. Donc nous bénéficions d’une subvention du Gouvernement qui nous permet d’organiser cette manifestation à caractère international, qui est la vitrine de Monaco Mediax (Société a laquelle appartient le Festival de Télévision, Ndlr), et qui entraîne de grosse retombées presse. C’est le premier sponsor du Festival de Télévision.”. Cela pose la base de ce qu’est l’événement et en rappelle la volonté initiale que nous évoquions lors de notre premier entretien: Le Festival de Télévision participe du rayonnement international de la Principauté de Monaco. Mais pour arriver au niveau d’un événement reconnu à la fois par les professionnels et le public cela ne suffit pas, il faut trouver d’autres ressources. “Nous avons depuis plusieurs années des sponsors officiels, comme British Airways, MAC, Franck Provost, Baron de Rotschild, qui nous suivent depuis plusieurs années et un nouveau sponsor cette année qui est Acer. Au delà de ces importants sponsors nous avons d’autres marques qui s’associent au Festival de Télévision, et qui participent sous un autre format au travers d’un “Gift Lounge”.. Au-delà du simple effet de name dropping, il apparaît clairement que les partenaires principaux du Festival ne sont pas directement liés à l’industrie audiovisuelle.  La stratégie de ces marques est de faire de l’image en bénéficiant essentiellement de celle des stars présentes. Elle seront également présentes dans les supports du Festival. Pour ces marques là, il s’agit de faire la promotion de leurs dernières nouveautés, comme nous le confirme Barbara Frondat : “Ce que recherchent ces marques c’est d’abord de communiquer sur leurs produits, leur produit de l’instant, celui qui va être lancé cette année-là, qui est vraiment un produit phare. En retour, elles reçoivent une visibilité, notamment institutionnelle sous la forme de pages de publicité dans nos différents supports”. Cela peut paraître évident mais le fait que ce ne soit pas des entreprises du monde de l’audiovisuel qui soient les premiers sponsors du Festival démontre le côté fondamentalement populaire (au bon sens du terme) de la télévision. Les sponsors savent qu’en s’associant à cet événement, ils toucheront le grand public. Cela n’exclue néanmoins pas les professionnels de la télé, bien au contraire, mais d’après Laurent Puons, ce sont surtout pour eux des opérations d’opportunités : “Nous avons depuis des années des chaînes, des studios qui profitent du Festival de Télévision pour lancer la nouvelle saison de tel ou tel show. Mais ce genre de partenariat est trop assujetti à l’actualité. Nous pouvons avoir pendant deux ou trois ans d’affiliée un show qui va etre lancé en France et le Festival de Télévision est la plate-forme idéale pour telle ou telle chaîne, mais cela dépend uniquement de l’actualité. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous baser que sur ce genre de sponsoring. Il est important d’avoir des marques nouvelles qui viennent s’associer au Festival, pour son financement mais également sa notoriété”. La popularité de la télévision fonctionne également ici, les marques associées font également bénéficier au Festival de leur image auprès du grand public. Et rappelons que c’est une des priorités de Laurent Puons.

sponsor_7_fr

Néanmoins Laurent Puons n’estime pas que le Festival ait atteint sa taille critique, loin de là : “Aujourd’hui les partenaires que nous avons ne me suffisent plus à développer cette manifestation. Si je veux porter le Festival à un autre niveau, j’ai besoin de trouver de  nouveaux sponsors. Pas simplement pour l’aspect financier, mais également en termes de crédibilité. Si nous arrivons à avoir trois ou quatre nouvelles marques qui s’associent au Festival de Télévision, cela permettrait d’accroître la notoriété de l’événement, et c’est un objectif que l’on s’est fixé pour les prochaines années” . Pour ce faire il ne s’agit pas simplement de proposer de l’image aux sponsors, mais également de bénéficier du Festival comme un réel outil pour toucher certains clients ou développer leur communication interne comme nous l’explique Barbara Frondat : “Les marques aiment venir au Festival et y amener leur clients potentiels ou préférés ce qui leur permet de montrer qu’ils sont partenaires d’un événement qui est grandiose, et leur clients en profitent également pour bénéficier de la visibilité, participer au programme, rencontrer les VIP, et être présents aux Cérémonies”. Une autre façon de financer le Festival, plus localement, est de permettre aux associations de participer aux soirées et d’y inviter leurs membres: “C’est ce qui se fait dans un Tournois de Tennis, c’est ce qui se fait pendant le Grand Prix de F1. Il y a des passionnés de Tennis, il y a des passionnés de F1 et il y a également des passionnés de Télévision” . Clairement, l’organisation du Festival explore toutes les pistes possible pour parvenir a un financement équilibré.

sponsor_5_fr

Cette partie “commerciale” du Festival de Télévision de Monte-Carlo ne serait pas complète si nous n’abordions pas la question du marché professionnel lui-même. Le Festival de Cannes est l’occasion d’un immense marché du Film et le MIP TV de Cannes un marché de la télévision. Aujourd’hui cet aspect est absent du Festival de Monte-Carlo, mais l’idée, elle, ne l’est pas complètement comme nous le confirme Laurent Puons : “Aujourd’hui le Festival est essentiellement un événement glamour. Nous avons essayé à plusieurs reprises de mettre en place un “business content” au sein du Festival, mais force est de constater qu’il est très difficile d’y organiser du business. Nous sommes à deux mois du MIP TV est à un mois du Festival du Film, si l’on veut mettre en place un “business content” au sein du Festival, il faut qu’il soit bien choisi, bien étudié et unique. Il devra répondre aux préoccupations des professionnels auquel le MIP TV et le Festival du Film de Cannes n’auront pas répondu. C’est une stratégie que nous mettons en place, nous avons des idées, nous interrogeons les professionnels. Mais je ne veux pas nous lancer sur un contenu business et m’arrêter dans deux ans. Si l’on doit faire quelque chose dans ce sens, on doit le faire bien et ça doit marcher. Donc c’est à l’étude, il y aura un “business content” sur le Festival dans les prochaines années, mais aujourd’hui ne sont pas encore pleinement définis le modèle et le concept”.

On l’a vu, le Festival de Télévision de Monte-Carlo n’échappe pas à une règle simple : pour grandir, il faut des ressources. Les ambitions sont bien là, tant en terme de volonté de se développer, que de volonté de développer le contenu même du Festival.

Crédits: Festival de Télévision de Monte-Carlo

Retrouvez Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 1
Retrouvez Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 2
Retrouvez Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 3
Retrouvez Il était une fois le Festival de Télévision de Monte-Carlo Episode 4

A suivre…