Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Il était une fois…Pretty Little Liars (2/4): PLL saison 2

Il était une fois…Pretty Little Liars (2/4): PLL saison 2
Anais Lubineau

« Il n’est rien de plus profitable qu’un mensonge habile ».

Cette doctrine, la série Pretty Little Liars n’a eu de cesse de nous la démontrer depuis bientôt quatre ans. Et oui, le 8 juin 2014, deux jours avant la sortie de sa saison 5, la série fêtera ses quatre ans. Et quatre ans ce n’est pas rien, il s’en est passé des choses. Du coup, il est tout à fait normal d’avoir des petits trous de mémoire… C’est le cas non ?
Allez, on rembobine tout et on vous propose un grand recap’ des événements survenus dans la série depuis le début. On poursuit cette semaine avec la saison 2 de la série.

Retrouvez Invitation au voyage…dans le générique de Pretty Little Liars

Comment la saison 2 nous introduit-elle de nouveau dans la série ? – On avait quitté Rosewood sur la mort présumée de Ian dans l’église. Le seul (mais pas des moindres) problème qui c’était alors posé était la disparition de son corps, ce qui eut pour conséquence de remettre en cause la parole des filles devant toute la ville. Evidemment, leur image en prit un coup. On les a traité de menteuses et elles n’étaient donc plus crédibles aux yeux des autres. Même dans leur famille, certaines tensions ont fait leurs apparitions. Bien qu’ils affirment maladroitement le contraire, même leurs parents ont du mal à les croire. De plus, les accusions que les filles ont fait sur Ian, à savoir qu’il serait le meurtrier d’Alison, les a toutes rendues suspectes, en plus de Spencer qui l’était déjà depuis le tout début. Leurs parents décident alors d’une « sanction » visant à les rendre crédible aux yeux de la justice et de toute la ville : aller voir un psy. Ils accusent en fait le traumatisme qu’aurait causé, chez les filles, la mort d’Alison et tous les événements qui s’en sont suivis, comme étant devenu une obsession.
Du côté des filles, ça cogite. Qui a bougé le corps ? Ian était mort, elles en sont certaines. Ce serait A ? C’est la piste qui semble en effet la plus logique. Mais pourquoi ? C’est une vraie pagaille qui se forme alors : « J’ai l’impression d’avoir la gueule de bois sans même avoir fait la fête… » (Hanna). L’apparition du psy aussi n’est pas facile à gérer. Est ce qu’elle devrait tout lui expliquer afin qu’elle puisse les croire entièrement ? Faut-il introduire ? Le problème, c’est que dévoiler la présence de ce mystérieux personnage pourrait avoir de graves conséquences. Elles allaient quand même en parler mais voilà que soudain, Aria et Hanna reçoivent un texto. Prise de panique et un peu surprises, elles décident de couper court au rendez-vous.
Au lycée, les choses ne se passent pas bien. Elles font face aux nombreuses rumeurs qui circulent sur elles : Ian ne serait pas mort mais il aurait tout bonnement quitté la ville. A n’est pas d’accord sur cette version lui non plus : « Je vois un mensonge ». La situation se fait pesante. Au fil des rendez-vous, comme si ça ne suffisait pas, Sullivan (le psy) recommande aux filles de ne plus se fréquenter pendant un certain temps, jugeant qu’elle ne sont pas capables de maintenir une amitié stable pour le moment. Evidemment, s’il n’y avait « que » ça ce serait trop beau, mais hélas, les amitiés se brisent, les couples se déchirent, les personnes dignes de confiance se font de plus en plus rares. Le secret « » devient une bombe, un véritable danger que les filles ont commencé à appréhender plus sérieusement. Mais comment gérer sereinement cette menace alors que tout le monde ou presque est contre vous ? Cette saison est en fait un véritable coup dur pour nos protagonistes : elles font face à une réalité qu’elles seules perçoivent, sans pour autant y être préparées. Pourtant la tournure que prennent les événements dans cette saison, nous plonge dans un univers plus policier de la série. On suit vraiment une enquête. Du premier épisode jusqu’au dernier, le mot d’ordre c’est trouver l’identité de A.

Par rapport à Alison, on en apprend beaucoup ! On apprend qu’elle aussi, était harcelée par A. C’est donc une histoire qui dure depuis longtemps. N’en ayant parlé à personne, elle s’était créée une double identité : Viviane Darkbloom, qu’elle utilisait pour obtenir des informations sur A. On recolle donc peu à les morceaux vis à vis de ce qui lui est arrivé. Alison craignait quelqu’un au point de s’en cacher dans un hôtel paumé du nom de « Lost Woods RESORT ». « On vient dans un hôtel paumé parce qu’on a pas envie d’être trouvé » (le responsable de l’hôtel à Spencer).
On ne sait pas vraiment ce qu’elle y faisait d’ailleurs. Au début, la théorie serait qu’elle s’y cachait pour échapper à A, mais vers la fin, Spencer penche plutôt sur la théorie qu’elle surveillait les agissements de A. Enfin, les filles ont trouvé un sac appartenant à Alison et contenant quelques une de ses affaires. Et ce sont de véritables indices. C’est notamment grâce au contenu de ce sac qu’elle découvre Viviane, l’hôtel et le fait qu’Alison avait engagé un détective privé pour l’aider à découvrir qui était A.

Ils évoluent comment les personnages dans cette deuxième saison ? – Comparés à la saison 1, certains traits de caractères, chez les personnages, ont changé.
LUCY HALEOn découvre une nouvelle Aria : une Aria amoureuse. Plus sensible, mais toujours aussi calme et discrète. Ce qu’elle vit, que ce soit du côté familial ou du côté sentimental, n’est pas facile à gérer. Ce sont de lourds sentiments, et parfois elle doit prendre des décisions difficiles. Dans la saison 2, Aria subit le regard de ses parents vis à vis de sa relation avec Ezra, et leur choix, à savoir leur rupture. Avec la collaboration d’Holden, un ami d’enfance, on la découvrira manipulatrice. En effet, elle couvrira Holden, parti pratiquer un sport de combat que ces parents lui interdisent, pendant qu’elle ira rencontrer Ezra. Du côté du groupe, on retrouvera une Aria forte, qui n’a pas froid aux yeux. Elle a gagné en assurance et nous le montre pleinement : « T’es petite mais t’es balèze ! » (Spencer S2EP20).
Hanna aussi change. Elle change, comme Aria, grâce à Caleb. Elle range alors son côté rebelle, et, bien que toujours honnête, elle s’assagie un peu. C’est souvent elle qui prend les devants lorsque cela concerne A. Elle est aussi plus réfléchie que ce qu’on voyait d’elle avant.

hanna

spencerDu côté du personnage de Spencer, on exploite toujours autant sa personnalité. Elle nous montre plus d’intensité, que ce soit dans le bon ou dans le mauvais. C’est le personnage, si j’ose dire, le plus « à fond dedans ». Elle prend l’enquête à cœur, et à la différence d’Hanna et d’Aria, bien qu’en couple elle aussi, elle n’est pas dans sa bulle d’amour. Elle cherche sans répit ce qui à pour effet de détruire peu à peu son couple. Je dirais que Spencer est le personnage le plus compliqué et à la fois le plus sensé de la série. Elle a également très peur pour ses amies. Elle craint les conséquences de certains de ses actes vis à vis d’elle, comme par exemple quand elle est allée parler à Ezra sans l’accord d’Aria. Je pense qu’elle est celle qui s’inquiète le plus du regard des autres et surtout de celui de ses amies.
emilyEmily fait ses vrais premiers pas dans ce monde où elle assume sa sexualité. Bien que cela reste difficile, elle accepte peu à peu le fait d’être lesbienne. On ne peut qu’admirer l’évolution de son personnage. Elle se fait, certes, de saison en saison, mais ça reste la plus impressionnante. A ne fera pourtant pas dans la dentelle avec elle : « Le point faible est le plus simple à briser ». Et je pense que, grâce à A, elle va en prendre conscience et se battre contre cette idée. Bien qu’elle ait ses problèmes sentimentaux avec Maya à régler, elle sera plus que jamais présente pour ses amies. A mon avis, elle est celle qui semble la plus attachée à Alison.
alisonJustement, en parlant d’Alison ! On fait beaucoup plus référence à elle dans cette saison. On la découvre, sans surprise, comme encore plus peste, mais pas uniquement et c’est là que ça devient intéressant. On voit une Alison qui a peur, qui ne se sent pas en sécurité. Et on la découvre donc sous un nouveau jour : dans une position de faiblesse. Je reviendrai plus en détails sur l’épisode concerné, mais sans vouloir m’avancer, je pense qu’Alison a peur de se retrouver seule. Elle a peur d’être trahie et je pense même que, si elle est garce comme ça, c’est aussi pour se protéger des autres.

Pour résumer les choses, cette saison c’est un peu le cliché des amourettes en fleurs. Elles sont toutes en couples, et tantôt tout est rose, tantôt tout est gris. Quoi qu’il en soit, les autres personnages, eux aussi, changent et méritent qu’on l’on s’intéresse à eux.

Si vous aviez encore des doutes sur Toby, s’il vous plait, n’en ayez plus. Dévoué corps et âmes à Spencer, et malgré tout mis à l’écart de l’enquête par cette dernière, Toby évolue dans la saison avec difficulté. Les rumeurs sur son passé sont trop importantes, ce qui l’empêche de trouver un travail. Cependant, son personnage nous montre une grande force de caractère, ce qui va parfaitement avec celle de Spencer, il est donc entièrement fiable. Je n’ai pas grand chose à dire à propos d’Ezra et Caleb. Ezra est le vilain petit canard de la saison mais Caleb tient un rôle important dans l’enquête. Il est hacker, et quand les filles sont soudainement en possession du téléphone de A, il s’avère être un atout majeur. Hanna tente néanmoins de le préserver de A, de peur qu’il ne lui arrive quelque chose. Et effectivement, Caleb a bien faillit passer par la case prison à cause de A.
On découvre Melissa sous un jour bien noir dans cette saison. Elle semble transformée, elle est devenue garce. On sait qu’elle cache quelque chose, et qu’elle en sait beaucoup sur Alison (et sûrement sur A d’après les filles). Elle était en relation avec Ian, Jason, Garrett ET Jenna vis à vis du N.A.T club. On en sait que très peu sur le lien qui les unissait mais le fait est que Mélissa faisait partie de la petite bande hautement suspectée par les filles. Jenna reste la garce numéro 1 de la saison. Son personnage est franchement écœurant. On sait clairement qu’elle est en relation avec A (j’y reviendrai un peu plus tard). Bien qu’elle soit au sommet de sa forme, ce n’est pas comme si les choses se passaient toujours comme elle le souhaitait lors de la saison. Sa relation avec Garrett ne tient plus debout, elle est victime d’un accident similaire à celui qui l’a rendu aveugle,… Bien qu’elle tire les ficelles, elle n’a pas l’air « solide ». Enfin, à la fin de la saison, notre petite Jenna voit de nouveau, et bien que nous nous n’ayons pas pu le voir, elle a revu A. « Je ne pensais pas pouvoir te revoir un jour » (S2EP25). Et là où ça devient intéressant, c’est qu’elle dit à A « Elles seront toutes au bal ce soir, tu sais ce que tu as à faire ». Est ce qu’on peut en déduire que Jenna est belle et bien celle qui tire les ficelles depuis le début ?
Dans cette saison, Maya est de retour. Elle est revenue dans la série à la fin de son séjour au centre de désintoxication et c’était rendu compte avoir été piégé par quelqu’un. Puis après une relation tendue entre Emily et elle, elle disparaîtra de nouveau vers la fin de la saison.
On apprend également dans cette saison que Jason est le demi frère de Spencer. Aria aura « presque » une relation avec lui mais les filles se méfient de lui. Lorsque Spencer apprendra la vérité, elle laissera une chance à Jason, nous permettant ainsi de découvrir un personnage pour le moins intéressant. On ne peut pas le cerner car on en sait trop peu sur lui. Mais son personnage est véritable charismatique, et a l’air sincère.

plls2

J’oublie toujours quelqu’un à ce que je vois… – Le personnage qui a l’évolution la plus intéressante, c’est évidemment A. Vous me direz, on n’en sait pas grand chose de A mais disons que son mode opératoire évolue un peu. Bien qu’il utilise toujours des sms anonymes pour partager ses menaces, il semble dorénavant jouer davantage sur les faiblesses des filles. Il devient d’ailleurs très manipulateur. D’ailleurs le mot « jouer » est le plus adapté à la situation. Il les fait littéralement courir de partout, les terrorise toujours un peu plus ! Son fonctionnement se fait sous le chantage et la menace. Ce qui est sûr c’est qu’il devient complétement présent dans la vie des filles. « Comment A peut-il toujours avoir un coup d’avance sur nous ? » (Emily). En fait, A n’est plus la menace qu’il était dans la première saison. Maintenant c’est un véritable danger. Impossible d’en parler à qui que ce soit, il tient les filles entre ses mains comme pouvait le faire Alison.

De nouveaux éléments font leur apparition lors de cette saison, nous offrant alors quelques indices pratiques. A moi, ça m’avait échappé la première fois que j’ai vu la fin de la saison 2, mais A n’est pas une seule personne : c’est un groupe. D’ailleurs, les suspects se font toujours plus nombreux : Lucas, qui semble obéir à quelqu’un, Mona qui reste terriblement louche et surtout très fausse, Mélissa qui s’est révélée être une menace potentielle « Si quelqu’un a tué Alison c’est qu’elle le méritait », Garrett et Jenna, le couple le plus immonde de la série et Jason qui revient pour on ne sait quelle raison, et qui a une collection de clichés d’Aria.
Les filles sont mises de plus en plus en danger : Hanna s’est faite renverser par A, Emily a faillit se retrouver avec un pelle dans le crâne…

Et cette fin de saison, qu’est ce qu’on en pense ? – La fin de la saison a été, pour moi, une véritable chasse au trésor. Les indices et les nouvelles théories fusaient. Un incroyable bouquet final. Cependant, je marque un petit bémol sur une fin un peu gnan-gnan au niveau des couples. Alors qu’on a eu des tensions du début à la fin, tout rentre ici dans l’ordre et se rejoint dans ce dernier épisode. Pourquoi pas me direz vous, mais à mon goût, c’est un peu trop cliché.
Si on fait le point, cette fin de saison est plutôt chaotique. Ezra s’est fait virer et a été blacklister dans toute la région, Garrett a été arrêté pour le meurtre d’Alison bien qu’il plaide non coupable, on n’est même plus sûre que ce soit vraiment Alison qui a été enterrée, on commence réellement à craindre Mélissa et à envisager son personnage comme étant également celui de A, et on a toujours aucune nouvelle de Sullivan, la psy, qui a disparut à cause de A. Les filles ont toujours avec elle le téléphone de A, et ce dernier compte bien le récupérer « Vous avez encore quelque chose qui m’appartient. Apportez le moi où l’une de vous finira dans un sac poubelle ». Si les filles seront au bal le soir même, A le sera aussi. Qu’adviendra-t-il de ce téléphone ?

pllfinale Les filles décident alors de suivre les traces d’Alison en allant au Lost Woods RESORT et en prenant la même chambre qu’elle afin d’y découvrir ne serait-ce qu’un indice ou une trace à suivre. Evidemment, A les y attendait dans la chambre d’à côté. (On a d’ailleurs un joli clin d’œil à Alfred Hitchcock et à son célèbre film Psychose avec la scène de la douche). Elles y apprennent qu’Alison y est venu sous le nom de Viviane Darkbloom mais ne comprennent pas plus de choses.
C’est aussi dans cet épisode que Jenna se révèle pouvoir voir de nouveau, bien qu’elle fasse encore croire le contraire autour d’elle. Du coup, comme je l’ai dit précédemment, elle rencontre A de nouveau, lui confiant un objet qui nous est inconnu, et lui donnant une consigne. Si Jenna n’est pas « A, l’originale », elle semble néanmoins faire clairement partie de la team A. Mais à qui donne-t-elle l’objet ? On n’est pas sans savoir, et je le rappelle, que Jenna avait un lien avec le N.A.T. club, et s’est retrouvée, dans l’une des vidéos, dans la chambre d’Alison avec Mélissa, Garrett, Jason et Ian. De plus, pour elle c’était un plaisir de revoir cette personne. C’est donc irréfutablement quelqu’un avec qui elle avait un lien à Rosewood.
L’heure du bal a enfin sonné. Les filles décident d’attirer et de piéger A grâce au téléphone. Le plan d’attaque était parfait. « Etait ». Oui, les chevaliers servants de ces dames ont fait leur entrée et donc le plan a été légèrement mis de côté. Mais bon, ce bal est mon moment préféré de la saison 2 ! Durant la soirée, alors que les couples sont entre eux, Mona et Spencer parle d’Alison. Mona raconte à Spencer qu’elle a vu Alison pour la dernière fois dans un magasin à Brookhaven, et qu’elle semblait surveiller quelqu’un. Et en échange de son silence, Alison lui avait promis la popularité, mais le jour d’après, Alison n’avait plus donné signe de vie. Spencer fait alors le lien avec l’hôtel. C’était définitivement pour surveiller A qu’elle y avait été. Et cette chambre 2 inoccupée depuis la disparition d’Alison, pourquoi ? Elle décide donc d’y retourner accompagnée de Mona. Arrivée à l’hôtel, c’est le moment de vérité. Et en ouvrant la porte, c’est avec stupeur qu’elles découvrent le repère de A. Un repère vraiment glauque, tapissé de photos d’Alison et des filles.
Black_SwanMona trouve le déguisement qu’est censé porter A au bal : un cygne noir. Spencer le fait parvenir aux filles afin qu’elle cherchent de leur côté. Le cygne noir apparaît à ce moment là. C’est une femme. A serait donc une femme ? Il nous est impossible de savoir de qui il s’agit. Et de plus, quand ce mystérieux cygne fait son apparition, tous les suspects sont réunis : on voit Jenna et Lucas ensemble. Ma théorie après quelques visions acharnées, c’était que ce cygne, et donc A si l’on raisonne comme les protagonistes, était Mélissa. Pourquoi ? Eh bien je me suis basé sur le physique, la carrure et surtout la forme de la tête ! Et la personne qui s’en rapprochait le plus c’était Mélissa ! Et d’ailleurs, Spencer dévoile que Mélissa avait déjà endossé ce costume lors d’un événement caritatif. Enfin. De leur côté, Mona tente de détendre l’atmosphère en proposant un chewing gum à Spencer. Le spectateur se retrouve avec un joli focus sur la marque du produit. Effet marketing ? Bien sûr que non. Lorsque Spencer feuillette ce qui semble être le journal de A, ou du moins l’endroit où il a pris des notes, elle tombe sur ce même emballage de chewing gum. Evidemment, vous l’aviez compris ? Elle aussi. En se retournant, elle faisait déjà fasse à une Mona qui avait troqué sa robe de bal pour ce magnifique sweat noir à capuche. Mona, était A. Mais alors, le cygne n’était pas A ? Juste un membre de la team ? Eh bien nous n’aurons pas le temps de le savoir car il prit ses jambes à son cou. Pendant sa fuite à travers la foule du bal, Spencer se fait assommer par Mona puis embarquée dans sa voiture. Et là, le scénario n’est pas sans rappeler la fin de la première saison, à savoir que c’est Spencer qui se trouve dans la plus mauvaise situation, et qu’elle appelle les filles au secours. Cependant, lorsqu’Hanna se rend compte que Mona est A, c’est un énorme coup dur. Les filles parviennent à rejoindre rapidement Spencer au Belvédère. Mona propose à Spencer, ou bien de rejoindre la team A, ou alors de mourir. Evidemment, rejoindre la team A paraît peu probable alors le choix est vite fait. Spencer est encore une fois en danger de mort, mais cette fois les filles viennent à sa rescousse plus tôt. Hanna, qui conduisait, semblait ne plus vouloir s’arrêter et rentrer dans Mona. Lorsqu’elle s’arrête, elle se retrouve face à face. Mona crie de rage et se jette sur Spencer, tentant de la faire chuter du haut de la falaise. Au final, celle qui chute c’est Mona. C’est un choque. Mona est morte. C’est terminé? La pression retombe, les filles pleurent de fatigue et de soulagement. Arrive Anne Sullivan, nouveau soulagement. A avait en fait menacé son fils, ce qui l’avait obligé à se tenir en retrait. Mais voilà, Pretty Little Liars, on sait que c’est compliqué, c’était un peu trop facile comme fin. « Elle est en vie ! ». Non, Mona n’est pas morte. A non plus ?
De retour à Rosewood, Mona est incarcérée. Selon les spécialistes, elle était en fait « dans un état permanent d’hyper réalité » ce qui a fait d’elle cette personne omnisciente et omniprésente. Cela colle bien avec ce que l’on savait de A. Et pendant que les filles ont l’explication scientifique, nous on se penche sur ce que nous relève Mona : « Elles croient que c’est fini. Mona la loseuse va aller chez les fous et les petites menteuses vont rentrée dormir tranquillement, fenêtres ouvertes et portes sans verrous. Elles n’ont pas compris que c’est exactement ce que l’on veut. ». Je souligne de nouveau le « on » que Mona utilise. A est donc un groupe et non une seule personne. Mona n’était clairement pas le cerveau derrière tout ça, uniquement un pion comme l’est sûrement Lucas.
Si la fin de la saison 1 vous avait laissé perplexe, laissez moi vous présenter celle de la saison 2 ! Une véritable torture. Mona intègre donc un hôpital psychiatrique, et reçoitune visite. Le mystère est relancé par Mona : « Tu sais, j’ai fait tout ce que tu m’as demandé de faire. ». C’est ce mystérieux personnage qui tirerait les ficelles ? Nous n’en serons rien pour le moment.
La saison s’achève sur la découverte d’un nouveau corps : celui de Maya. Ou du moins on présume que c’est le sien.

pretty-little-liars-halloween

Bonus de saison – Dès la saison 2, un épisode spécial apparaît : l’épisode 13. Il est dédié à Halloween. On le retrouvera dans chaque saison, toujours au même moment.
Ce premier épisode est un flashback du 28 octobre 2008 soit environ un an avant la disparition d’Alison. Il est d’une importance capitale si on est fan de la série. On en apprend plus sur Alison dans cet épisode que dans les deux saisons réunies. On est témoin de la pression que A lui fait subir, et c’est à ce moment là qu’on découvre une toute autre Alison : craintive et terrifiée. Dans cet épisode, on recolle pas mal de morceaux. On fait la rencontre de Jenna, qui, étonnement, connaissait déjà Alison avant qu’elle ne se présente à elle. Jenna paraît assez sur d’elle, et n’a pas peur de se frotter à Alison. Bien que son personnage ne m’est en aucun cas sympathique, il faut avouer qu’elle réussi à charmer tout le monde.
Dans cet épisode, on voit également Jenna se lier d’amitié avec Mona. Et on retrouve une grande partie des personnages suspectés comme étant A. D’ailleurs, le A d’origine ne peut pas non plus être Jenna sachant qu’Alison se fait harceler bien avant qu’elle n’emménage à Rosewood. Au début, A ne signait pas ses messages, il a commencé à subitement le faire à la fin de l’épisode. Alison n’en parle pas à ses amies car elle ne sait pas à qui elle peut faire confiance. Lors de la soirée d’Halloween, elle décide de leur faire passer un test de courage et, aidé de Noël Kahn, le beau gosse qui faisait craquer Aria, elle leur a fait croire qu’elle s’était faite séquestrer dans une maison abandonnée du quartier. Evidemment, en recevant le sms de détresse d’Alison, les filles accourent dans la maison, terrifiées. Tout était planifié. Alison fait semblant de se faire poignarder par cet homme au masque de chérubin zombie. Les filles s’enfuient par l’une des fenêtres pour pouvoir entrer de nouveau,, armées cette fois. Alison leur explique la farce (qui ne les a pas fait rire) et leur dit que c’était pour tester leur loyauté. Tout au long de l’épisode, on voit d’ailleurs très bien comment Alison s’occupe de ses amies. Elle les tient en laisse, et cette laisse s’appelle le chantage. De retour à la fête, elle félicite Noël pour son jeu d’acteur plus que réaliste. Cependant, lorsque Noël lui explique qu’il n’y est pour rien car il était retenu quelque part, c’est l’incompréhension la plus totale. Si ce n’était pas Noël, alors qui c’était ? Et comme on y est bien habitué dans cette série, le meilleur pour la fin, c’est A. Alison reçoit un texto

« Tu meurs d’envie de savoir qui je suis ? Tu le découvriras.
–A ».

A avait le même costume que Noël avait pris pour jouer son rôle dans la maison abandonnée : le chérubin zombie. Quand Alison tourne la tête, ce n’est pas un mais deux chérubins qu’elle voit. Et nous, chanceux spectateur, si on regarde bien, on ne voit pas deux chérubins zombies, mais cinq au total ! Le groupe A est-il déjà formé ?

A suivre…

Crédits: ABC Family

Retrouvez Il était une fois Pretty Little Liars (1/2): PLL saison 1