Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

5 Commentaires

Juliette vous parle du Visiteur du Futur saison 4

Juliette vous parle du Visiteur du Futur saison 4
Juliette Pirouette

Sans coucher, et ce n’est pas faute d’avoir demandé poliment, me voilà propulsée à la projection en avant-première des deux premiers épisodes du Visiteur du futur, saison 4 !

Et oui, Le Visiteur du futur revient à partir du 19 Janvier et sera diffusé sur France 4. Zbraaaa ! J’arrive devant les locaux de France Télévisions, une première pour moi. Je me pèle les calots pendant une heure n’osant rentrer trop en avance (C’est pas comme si t’habitais à 20 minutes…kônassss !). En face de moi, Monsieur Antoine Daniel (hyper grand en chair, en os et en beaucoup de cheveux). Mon voyage débute ici. Je rentre dans les Internets.

Au loin, le long de la voie de tram, sept personnes côte à côte approchent dans la nuit. Presqu’au ralenti. Le vent glacial balayant les cheveux des plus velus d’entre eux. Pascal Hénault alias Raul Lombardi est, ici, fortement visé. L’équipe du Visiteur du futur passe devant moi. J’avais entendu parler d’eux, de leur bravoure, de leur charisme. Les voir en vrai, voir qu’ils existaient vraiment, qu’ils sont plus qu’une légende, m’a ébranlé. Le monde va être sauvé !

Me voilà maintenant dans les locaux de France Télévisions. Un monde froid, fait de fer et de verre. Un monde fragile. A l’entrée, je me rends compte, trop tard, que François Descraques m’a adressé un : « Ça va ? » auquel je ne répondis pas, encore sonnée par son arrivée. La meuf qui fout un vent à François Descraques. Je n’en suis pas fière… mais combien de fois j’ai cru que des gens me parlaient et je leur ai répondu en réalisant qu’ils s’adressaient à une personne derrière moi. C’te latche ! Moment de solitude.

Je pénètre le souterrain dans lequel allait être projetés les deux premiers épisodes de 13 minutes chacun. Ça fait 26 minutes au total de Visiteur du futur. Je fais le calcul pour toi, vu que tu es une ouiche en maths.

Un flashback remember bitches ! sur les trois précédentes saisons. Manque le fameux « Previously in Le visiteur du futur » que l’on n’a pas entendu. Un début de saison qui plante un magnifique décor, l’arrivée d’une nouvelle intrigue autour de nouveaux personnages à forts potentiels et nos personnages chéris toujours là pour nous servir dont certains que nous allons retrouver très rapidement dans la saison… On appuie sur le bouton et …

Hop, c’est parti ! Nous retrouvons nos héros préférés dans une nouvelle aventure qui prend place principalement dans le futur où une monarchie s’est installée : Bienvenue à Néo-Versailles !

Néo Versailles

Une claque dans ta face !! Des décors magnifiques, une esthétique steampunk (« à chien », selon François Descraques), une couleur particulière qui me rappelle, personnellement, les jeux Dishonored et Bioschock infinite. Tout est soigné en ce début. Oh !! Attention, n’allez pas croire que je dis qu’avant ça ne l’était pas, mais on sent que la série grandit, s’étoffe, et à un chouïa plus de moyens, et c’est ça qui est bon ! Tout est là pour nous plonger dans un nouvel univers post-apocalyptique. On se sent transporté, et… bah c’est normal quoi, c’est le VdF ! Plus de moyens ne veut pas dire trop de moyens, voyez ? On conserve tout de même ce côté de bric et de broc que l’on aime tant dans cette web-série. Cette teinte rouille qui rappelle la révolution industrielle. Merci d’avoir conservé cette authenticité !

Rien à voir avec Alvin et les Steampunks, hein ! Que ce soit bien clair...

Rien à voir avec Alvin et les Steampunks, hein ! Que ce soit bien clair…

Alors oui, forcément, pour les Frenchnerds-mormons d’entre vous, les amateurs du grain grossier de la première saison, ça perd forcément un peu de ce côté « tournée dans ma cave » qui donnait du cachet. Moi-même, j’avoue me rappeler de mes propres essais face caméra avec mon camescope Sansung (La contrefaçon, c’est pas beau) avec un petit pincement au coeur. Mais, la série continue d’évoluer, s’étoffe, s’épanouit. Comme disent les Américains : « C’est la vie ! ». La série grandit. Et je ne pense pas que cette photographie sublime viendra lisser le contenu scénaristique ! Je n’ai que trop confiance en François, le bricol’boy de la web-série pour mettre autant de passion et d’amour pour de détail sans que derrière, le scénario et la réalisation ne soient pas au poil !

Steampunk à chien

La quatrième saison démarre rapidement ! Pas de temps à perdre, Back to the future ! Les répliques cultes, les fions que les personnages se balancent et leur complicité sont toujours bel et bien là. Après tout, cette série ressemblait, au commencement, à de petits sketchs indépendants. Bien que la série ait évolué comme un feuilleton, François a su garder l’âme et l’aura de la série qui l’a rendue culte. On aime le côté décalé ! La cour de Versailles dans le futur. L’intrigue sérieuse et haletante ponctuée de « ta gueule » ou autres « bouillave ». Je remercie au passage la maquilleuse qui a fait que le Visiteur soit moins dégoulinant de sang au niveau facial. On n’a jamais trop su pourquoi cet homme-là était toujours tout croutonné et ensanglanté à tout moment de la journée, hi. Mais en ce début de saison, ils y sont allés piano piano sur l’hémoglobine, donc, merci, c’est « coule » de l’avoir fait moins dégoulinant ! Oui bah c’est bon quoi, je fais ma sucrée si je veux !

Le VdF a, parfois, un côté malabar bi-goût, voyez ?

Le visiteur a, parfois, un côté malabar bi-goût, voyez ?

Nous noterons l’arrivée de 11 nouveaux personnages hauts en couleur. Ici aussi, une grande famille, car on retrouve beaucoup de visages connus ! Des Youtubers, des comédiens de théâtre et de télévision, que vous découvrirez petit à petit comme les figurines dans votre calendrier de l’Avent. Quelle richesse ! Cependant, seront-ils tous différents, marqués par leurs propres personnalités et leur propre histoire ? Je crains que certains seconds rôles peu présents n’aient pas la place d’évoluer et de se développer et qu’ils ne suffoquent… Oui ! La femme a peur du changement, elle aime le confort de retrouver son clochard du futur et tous ses compagnons d’aventure et devra prendre sur elle pour se laisser toucher par de nouveaux personnages. Mais j’ai tout de même hâte de les découvrir et de leur donner une chance de rentrer dans mon cœur de fan !

Céline Tran, alias La baronne.

Céline Tran, alias La baronne.

Je ne vais pas vous spoiler et parler de chacun d’entre eux mais seulement de celle qui interprète l’élégante et pondérée Baronne.

Coup de… cœur pour Céline Tran, plus connue sous le pseudonyme de Katsuni par les YouPorneurs que nous sommes tous. Si, si, toi-même tu sais. Wesh. Pour une fois, c’est à elle qu’on a taillé quelque chose : un rôle sur mesure ! C’est pour cela que je n’ai que peu de doutes sur la « profondeur » des nouveaux personnages que François nous réserve. Céline se révèle très bonne comédienne. Simplement juste. Un personnage à contrepied de son personnage de Katsuni. Wahoo ! La froideur de son personnage contraste avec la chaleur habituelle de la dame. C’est beau, subtil et pinçant.

Ouuuuuuh ! Ce début de saison picote, chatouille et titille !

Et dire que je ne parle même pas de mon chouchou dans cet article ...!Fin de la projection… j’étais là… l’œil hagard, les ongles plantés dans les accoudoirs des sièges en simili cuir, le cheveu ébouriffé… j’avais envie de crier : « Encore !! Encore !! »… mais j’ai promis à Alex que je me tiendrai bien alors, je suis allée boire un jus d’orange et me suis dit que d’attendre le 19 Janvier n’en sera que meilleur ! Et puis, Le Visiteur du futur, c’est comme une moustache, ça se mérite !

 

Voilà… donc si tu ne veux pas que je te spoile sur la saison 4, ça fera 20 boules et… un chapeau !*

 *Tu comprendras le 19 Janvier, mon canard 


Crédits: France Télévisions Nouvelles Ecritures/ Ankama/ FrenchNerd

  • http://www.frenchnerd-fanclub.com/ yao

    Merci pour cet article Juliette ! :)
    C’est sympa comme tout 😀

    En ce qui concerne la maquilleuse, il s’agit cette fois-ci d’une autre de la saison 2 et 3.
    Et la raison non-très-officielle du pourquoi le Visiteur est toujours ensanglanté, c’est parce que dès qu’il se fâche, il se jette des bouteilles sur sa gueule (cf S3E6)… mais c’est + une joke qu’une vrai réponse 😛

    Et… euh… tu ne nous spoiles pas trop avec « ce Youtubeur » ? ^^’

    Bref, encore merci pour l’article ! 😀

  • https://twitter.com/JuliettePirouet Juliette Pirouette

    Oh, ne me remercie par pour l’article, j’ai touché un beau paquet de pognon pour l’écrire ! 😀
    Je pense que tu peux lire que tout le plaisir fut pour moi et je te remercie de d’avoir lue. :)
    Concernant cette sombre histoire de spoiler et le fameux « Youtubeur », j’avais mis le mot au pluriel parce que visiblement, y’en a moult des youtubeurs (au sens large) dans le VdF, mais par cette remarque tu viens donc tout juste de dévoiler que le monsieur tout en cheveux fera parti du shooooow… Hein ?? C’est ça ? 😀 😀 I KNEW IT !
    On est sur un paradoxe… le spoiler spoilé ?

  • http://www.frenchnerd-fanclub.com/ Kataiku

    Un article super sympa ( et marrant )! ^^
    J’ai hâte de découvrir le personnage de Céline Tran!
    Bien contente, aussi, de constater que la saison démarrera en trombe. Pour moi, il faut toujours que ça bouge et que ça fasse rire tout de suite! 😀

    ( Par contre à cause de cet article, je suis encore plus impatiente! >_< )

  • Pingback: J’ai rencontré Le visiteur du futur … | Juliette Pirouette()

  • Dark Vador

    Tant qu’à reprendre son vrai nom, Céline aurait pu en profiter pour reprendre son vrai nez……!!!!