Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

On passe l’été avec des Devious Maids sur M6

On passe l’été avec des Devious Maids sur M6
Alexandre LETREN

Comme elle l’a fait en son temps avec Desperate Housewives, M6 offre à la nouvelle série de Marc Cherry, Devious Maids, la case estivale pour se découvrir à ses téléspectateurs. Après une première diffusion sur Teva, les « maids » débarquent à présent sur M6 pour faire monter la température de vos samedis soirs. Si la case du samedi peut se surprendre, tout comme un lancement le jour de la Fête de la musique, M6 tente une contre-programmation avec elle-même et veut imposer un soap le samedi soir. Le temps nous dira si elle a vu juste et si elle a réussi là où TF1 avait échoué avec Dallas l’été dernier. 

Quatre femmes de ménage d’origine latine travaillent pour de riches familles au coeur de luxueuses villas de Beverly Hills. Lorsque l’une de leurs amies est tuée dans des circonstances mystérieuses, elles s’interrogent sur leurs rêves et leurs espoirs déçus, sur leurs patrons, tous plus névrosés les uns que les autres, et sur leur avenir.

Devious Maids est l’adaptation d’une télénovela Ellas son la Alegría del Hogar. Nous avons demandé à Ana Ortiz (Marisol) lors du 54ème Festival de télévision de Monte-Carlo si elle avait vu la série originale avant le tournage: « J’en ai vu un tout petit peu, pas autant que ce que j’avais regardé pour Betty la fea Ugly Betty (dans laquelle elle a aussi joué ndlr). J’ai apprécié, mais c’était complètement différent .Marc a vraiment pris des idées de bases. Ugly Betty est restée fidèle à l’histoire, mais Marc a une sorte de filtre pour les idées. Je pense qu’il a pris les idées principales , mais qu’il s’est arrangé pour que la série soit différente de l’originale.

Devious-Maids-Ana-Ortiz

Marc Cherry a donc repris le concept et la série devait être le nouveau soap de ABC après la fin de Desperate Housewives. Mais aux Upfronts 2012, ABC ne retient pas le projet et c’est finalement Lifetime qui le récupère. En plus du créateur de Desperate Housewives, on retrouve Eva Longoria à la production. Comment ne pas penser à une déclinaison de la série mais autour de femmes de ménage: « J’y ai pensé, c’est certain. Les deux séries ont le même ton. Mais je pense que c’est ce que veulent les gens. La raison pour laquelle c’était un tel succès, c’est qu’il avait tout simplement un bon format. Et il en a fait ici quelque chose de différent. Mais c’est le même type de “guilty pleasure”, des femmes qui se disputent, se rabibochent, des amitiés … qu’il sait si bien écrire. Au final je pense que c’est quelque chose de différent, mais c’est aussi définitivement une série de Marc Cherry. Si vous ne le connaissiez pas et que vous voyiez ces deux séries ensemble, vous vous diriez que c’est le même type qui les a écrit. C’est juste son créneau, ce qu’il fait de bien. Et il écrit bien pour les femmes. »

Comme dans Desperate Housewives, Devious Maids joue sur le mélange soap- fil rouge policier. Marisol est le personnage central qui va permettre de percer les secrets de cette banlieue « tranquille » de Beverly Hills. Et pour cause, elle est directement impliquée dans le point de départ de cette histoire à savoir le meurtre d’une femme de ménage, Flora: « Marisol a une mission: son fils a été accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Il est accusé d’avoir assassiné Flora, une femme de ménage. C’est sa mère, elle sait qu’il est innocent, alors elle décide de se faire passer pour une femme de ménage pour trouver qui est l’assassin, pour prouver qu’il est innocent. Et au passage, elle devient copine avec ces femmes et se rapproche beaucoup d’elles parce qu’elles étaient amies avec la femme de ménage qui a été tuée. Il y a beaucoup de sentiments contrariés, parce qu’elle devient vraiment proche de ces femmes, qui ont confiance en elle alors qu’elle leur ment à propos de qui elle est en réalité et ce qu’elle fait vraiment là. Quand son secret est révélé, elles veulent la laisser tomber, et finalement elles ne le font pas parce qu’elles réalisent que c’est une mère. Elles décident de rester amie avec elle malgré tout et elles résolvent l’affaire. »

Devious Maids joue donc sur des codes que l’on retrouvait déjà dans d’autres soaps comme Revenge ou Deception à savoir une héroïne embrassant une identité secrète pour mieux infiltrer un milieu et en percer les secrets. Comme l’héroïne de Deception, Marisol doit devenir une sorte de détective enquêtant sur ce meurtre. Dans une interview, Ana Ortiz se décrivait comme une Mariska Hargitay portoricaine, jouant son rôle à la manière d’une inspectrice de police: « Je pense que c’est une Mariska porto ricaine parce que pendant les deux premières saisons, elle est toujours en train de chercher des indices et elle essaye de savoir qui fait quoi… Maintenant je pense que pour notre saison 3, je ne veux plus être une enquêtrice, je veux voir qui elle est en tant que femme. Je veux savoir qui elle est quand elle est amoureuse, en amitié, … Je veux savoir qui elle est quand elle n’est pas stressée. »

ABC's "Devious Maids" - Season One

Devious Maids se rapproche plus du ton des télénovelas, au jeu un peu exagéré, et plutôt « léger » dans sa façon de traiter les situations: « Moi, j’adore jouer les scènes de comédie. Mais Marisol, dans les premières saisons, n’a pas eu beaucoup de scènes comiques. Vous savez, quand je jouais dans Ugly Betty, il y avait beaucoup plus de comédie. J’ai vraiment pu jouer avec ça, m’amuser avec ça, Hidla était un personnage un peu fou, drôle. Mais Marisol est beaucoup plus stoïque, elle se contrôle beaucoup plus. Alors j’espère qu’en saison 3, on pourra la voir lâcher ses cheveux un peu plus et vraiment voir un autre aspect d’elle. Elle a été trahie encore et encore, alors peut-être qu’elle en a juste ras le bol. »

A noter qu’au casting de la série, on retrouve plusieurs visages habitués des soaps comme Susan Lucci, grande figure du soap mythique All my chlidren, Grant Show que l’on a vu dans Melrose Place, mais aussi Matt Cedeno « Brandon Walker » dans Des jours et des vies.

Devious Maids chaque samedi sur M6 à 20h45 dès le 21 juin

Crédits: Lifetime
Enregistrée au Festival de télévision de Monte-Carlo

  • claire

    Ça me donnerait presque envie d’essayer. et c’est vrai, c’est parfait pour l’été. Espérons que ça marche!