Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

Pilote d’essai: The blacklist (NBC)

Christophe Brico

La review

LE PILOTE
7
LE SCENARIO
8
LE CASTING
9
8

REUSSITE

NBC ouvre sa saison sur un nouveau drama à l’ambiance thriller action, sur lequel la chaîne mise beaucoup en cette nouvelle saison: The blacklist. James Spader au cœur de la série, à qui la toute fraîche Megan Boone donne la réplique, pour un duo efficace qui porte littéralement la tension et l’attention de ce pilote.

Helter Skelter

Le pilote de The Blacklist s’ouvre sur la rédition de Raymond “Red” Reddington, interprété par James Spader. Dès le lancement de la série, toute la réalisation des 5 premières minutes tourne autour d’un unique objectif: donner au personnage de “Red” toute la dimension, toute la puissance, toute la personnalité calme et reptilienne qu’il doit incarner dans la suite de cette histoire. Force est de constater que c’est plutôt réussi. La réalisation de Joe Carnahan est diablement efficace. Il faut dire que le garçon n’est pas un manchot ayant à son actif des bonnes bobines comme Narc ou Le Territoire des Loups. En contre-point de cette ouverture, on découvre le personnage d’Elizabeth Keen, interprétée par Megan Boone. Si les premiers instants de sa présence à l’écran, en complète contradiction avec les séquences précédentes, ne laissent pas augurer du bon, très rapidement elle entre dans un personnage beaucoup plus dur et fort.

L’ensemble du pilote pourrait être qualifié d’un bon thriller d’action. Quelque part entre 24 pour la tension, et Homeland, pour le rapport un peu pervers qui s’installe entre les deux héros – ou anti-héros pour Spader – de cette histoire. A tel point que finalement on se désintéresse assez de l’intrigue de façade, pour finalement n’avoir d’intérêt que pour cette relation. C’est sans doute le seul défaut de cette histoire.

blacklist2

Hapiness is a warm gun

Votre rédacteur doit avouer qu’il se sent chanceux. En effet, au moment de la répartition des articles sur les pilotes, avoir choisi The Blacklist était essentiellement basé sur un unique élément : voir James Spader cabotiner jusqu’à la moelle en jouant son personnage de méchant pervers. Quelle surprise ! Le pilote de The Blacklist est un bon pilote d’action avec quelques scènes fichtrement bien troussées pour de la télé, comme une attaque de fourgon sur un pont, ou encore une scène de tension à domicile.

Evidemment ce n’est pas exempt de scories. Comme on pouvait s’y attendre, de nombreuses scènes majeures se trouvent dans les teasers. Il y a aussi quelques scènes un peu clichées, mais en tout cas l’ensemble est tout de même plutôt efficace. A dire vrai, la difficulté va être, pour la suite, de nourrir cette relation entre “Red” et Keen. A l’évidence, les deux acteurs ont tiré le meilleur parti de leur personnage, mais on est en droit de se demander comment ce rapport peut évoluer. On retrouve ici un peu du rapport entre les Bristow de AliasD’une manière plus mature et perverse… Une prémonition ?

blacklistcast4

Au final, on est peut-être devant un bon procedural, avec de l’action, des personnages à la fois tout en force et en nuances. Si le projet de Jon Bokenkamp se poursuit sur les promesses du pilote, ce sera sans doute une des grandes réussites de cette saison 2013.

Crédits: NBC