Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Pilote d’essai: The Muppets (ABC)

Pilote d’essai: The Muppets (ABC)
Christophe Brico

La review

Pilote
8
Scénario
8
"Casting"
8
Réalisation
8
Envie de voir la suite
8
8

This is the Muppet shooooooooooooow !!!!!!

« C’EST LE MUPPET SHOW !!!!!!”… Euuuh non, ca c’était il y a trente ans. Les marionnettes de Jim Henson reviennent, entre les mains expertes de Bob Kushell et surtout Bill Prady, producteur de The Big Bang Theory (CBS), mais surtout qui a débuté sa carrière auprès du maître de la marionnette moderne, dans le Muppet Show original. Doublement méta, le show est surtout l’occasion de revoir des personnage que tout le monde, mais alors vraiment tout le monde, aime.

“It is good to be green” – Kermit

Est-il réellement besoin de présenter les Muppets ? Les créatures de Jim Henson ont traversé les décades au travers de shows télé et de films, et tout le monde connais plus ou moins Kermit, Piggy, Fozzy, Gonzo, Animal… Et si vous n’avez jamais vu les Muppets avant (où étiez vous ces trente dernières années ?), ce n’est pas très grave.

Résumons : The Muppets nous raconte l’histoire des producteurs d’un show de type “Late Night”, entendez par là un talk show qui est diffusé tard (autours de minuit), donc chaque network possède plus ou moins son itération. Nos marionnettes sont donc les créateurs et acteurs de cette émission fictive “Up late with Miss Piggy”, dont on va suivre à la fois les turpitudes personnelles et professionnelles, sous la forme d’un faux documentaire (ou “Mockumentary” comme on dit outre atlantique).

Ce principe de base est sans doute la grande nouveauté du traitement des Muppets, et nous propose une série doublement méta. En effet, au premier degré, l’aspect documentaire est une façon de faire revenir ces personnages en entrant dans leur vie intime et en tenant compte de leur histoire. On est pas dans un reboot, mais bien dans la continuité de 30 ans d’histoire. C’est également un show méta sur la télé elle-même. En reprenant le cadre du Late Show, les Muppets nous montrent également, d’une manière détournée, les coulisses de la télé et de la façon dont elle se fait, un petit peu à la manière de “Studio 60 on the Sunset Strip” ou “30 Rocks”. Un dernier point de détail enfin : Si l’inspiration “officielle” de Up late with Miss Piggy est le late show de Jimmy Kimmel, diffusé également sur ABC, il semble évident que les créateurs se sont surtout inspirés de la version NBC du format, le fameux “Tonight Show”, aujourd’hui présenté par Jimmy Fallon.

muppets

“Kermiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit !!!!!!” – Miss Piggy

Disons-le tout de go : The Muppets est une série drôle et fun. Outre le plaisir de retrouver les personnages, c’est avec un humour plus adulte et assez méchant parfois que la série pose sa marque sur le prime time du mardi soir. Histoire personnelle entre Piggy et Kermit, absurdité de certains personnages comme Bunsen Honeydew, le scientifique, ici en charge des effets spéciaux de “Up late with Miss Piggy”, ou encore les histoires de cœur de Fozzy, ici annonceur de Miss Piggy sur son émission.

Si la mise en scène n’a pas grand chose de notable, dans le style documentaire, en revanche l’écriture, elle, est rythmée, parfois grinçante, parfois potache, toujours rapide et fun. On entendra Kermit dire face caméra “Qu’est-ce que je peux dire… J’aime les cochonnes”, ou encore voir une scène dans laquelle Fozzy est présenté aux parents de sa petite amie – Qui fait furieusement penser à l’humour de Ted, en plus soft -, Animal décliner une offre de tournée des Imagine Dragon au motif qu’il y a “trop de femmes sur la route”. Mais c’est sans mentionner également quelques gags visuels comme, notamment, une scène dans laquelle Scooter (l’assistant de Kermit), tente d’occuper Elizabeth Banks et celle-ci ne cesse de le jeter du véhicule dans lequel ils se trouvent et lui de revenir. Tout cela pour vous dire que la petite demi-heure de l’épisode passe très très vite.

Muppets2

Le choix de raconter les coulisses d’une émission de télé fictive, est aussi une manière de tenir la tradition. En effet, les Muppets originaux étaient plus ou moins une vision des shows du samedi soir qu’ils soient humoristique ou non. En gros, un invité chaque semaine et une série de sketches autours. Ici, le procédé est un peu plus intelligent. En effet, le concept de la plupart des late show tourne autours de son présentateur, et chaque émission accueille 2 ou 3 invités qui viennent généralement faire de la promo, incluant un invité musical. Ici nous n’avons donc plus de sketches, qui sont remplacés par la vie privée des Muppets, mais l’on garde le concept des invités au travers des invités de l’émission de Piggy. Par exemple pour cet épisode pilote : Elizabeth Banks, Tom Bergeron (présentateur de “Dancing with the stars” sur ABC), ou encore le groupe Imagine Dragons. D’ailleurs voir Animal jouer avec le groupe est en soi une scène assez fun.

Bon pour conclure, les amateurs de Muppets n’ont absolument pas besoin de cet article, il y a fort à parier qu’ils sont déjà sur le coup pour le retour de leurs marionnettes préférées. Pour les autres, si vous voulez du drôle, du décalé, et surtout la possibilité d’aller vraiment dans toutes les directions de l’humour parce qu’on le fait avec des Muppets, Foncez ! C’est de la bonne.

Crédits: ABC