Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas de commentaires

Reboot, une réalité 2.0

Reboot, une réalité 2.0
Priscilla Casadei

Co-production originale de Davy Mourier et Lewis Trondheim, Reboot est une websérie qui nous plonge dans un univers décrit comme de science-fiction de proximité. Elle raconte l’histoire d’Oscar Sauvage, un employé de supermarché rattaché au rayon des fruits et légumes de Care Market. La vie d’Oscar suit un train train bien rôdé mais il est heureux : il est marié et attend un enfant. Tout semble donc lui convenir, jusqu’au jour où il fait la rencontre du Majordome qui lui révélera sa vraie nature : Oscar est un robot.

Le pitch de cette websérie est en soit assez classique car il reprend un des thèmes chéris de la science-fiction avec ces réalités dominées par les machines et les programmes informatiques. Ici on tire sur plusieurs ficelles bien connues comme celles I Robot avec ces robots qui ressentent au moins autant, si ce n’est plus, d’émotions que les humains ou encore celles de Matrix avec des entités programmées pour détruire tout ce qui met en péril le monde créé par l’entreprise CARE. Cette première saison nous lie à Oscar, interprété par l’excellent Sébastien Lalanne (HeroCorp, Un Grand Bol d’Air Pur, Antigang), qui va découvrir que le monde dans lequel il évoluait était factice : toute sa vie a été programmée par « on sait pas qui » et répétée jour après jour. Ok, encore une référence à The Truman Show assez évidente mais quel bonheur. Grâce au Majordome incarné par Davy Mourier, Oscar apprend qu’il existe des robots éveillés. Ces robots savent qu’ils ne sont pas humains et veulent sortir tous les autres de ce système. Le Majordome voit en Oscar une sorte d’élu grâce à qui il sera possible de rendre à chacun son autonomie et sa liberté de penser. Evidemment le danger est partout et les robots éveillés vont devoir échapper à leurs ennemis à plusieurs reprises pour réussir leur mission.

La série découpée en six épisodes met en avant un personnage à chaque fois pour faire avancer l’intrigue le premier étant évidemment Oscar et le second le Majordome. Ces deux personnages à la personnalité très attachante apportent beaucoup d’humour avec leurs échanges souvent fous et aussi touchants. Le Majordome éveillé depuis longtemps essaie de se comporter comme un homme de chair et d’os et il essaie de tout découvrir de la vie avec une énergie incroyable. Oscar est lui plus terre à terre et se pose assez rapidement comme un leader naturel dans ce groupe d’éveillés. Les autres personnages ne sont pas non plus en reste et on découvre qu’ils sont incarnés par un casting qui a de quoi en ravir plus d’un : Dédo, Aurélia Poirier, Constance, Lénie Cherino, Thibault Farnoux, Yacine Belhousse, François Frappier ou encore Bun Hay Mean ont rejoint les rangs de Reboot. Autant de comédiens et d’humoristes que l’on aime retrouver dans leurs projets respectifs rassemblés autour de cette production signée Studio4 et Empreinte Digitale rajoute un argument non négligeable à la découverte de cette série.

REBOOT

L’écriture et les partis pris de Reboot sont une vraie ode à la culture geek car tout y passe : des citations de Lord of the Rings aux clins d’œil à Harry Potter et à X Men ou encore plus ouvertement à Ghostbusters, chacun y trouvera un ou plusieurs repères qui lui plaira et lui fera décrocher un sourire. D’ailleurs c’est un exercice assez sympa à faire pour tester votre niveau de connaissance en la matière.

La réalisation est aussi ultra soignée. J’ai été agréablement surprise de voir le détail et l’application qui ont été de rigueur tout au long des épisodes que ce soit sur les décors, sur la qualité de l’image ou encore sur la musique avec ses compositions originales. Encore une fois, Reboot ne fait pas mentir ce que veulent mettre en avant les réalisateurs de websérie : le budget, aussi petit soit-il, n’empêche pas de produire un travail de qualité. Les six épisodes d’une dizaine de minutes se regardent d’une traite et le cliffhanger de fin de saison nous fait nous poser encore plus de questions sur ce qui va attendre notre troupe de robots éveillés.

En tout cas, France 4 et Empreinte Digitale avec ce projet ne peuvent pas s’arrêter là car Reboot est un bon divertissement qui reprend ce qui séduit depuis quelques années une audience jeune et d’adultes qui ont grandi avec toutes les grandes productions de SciFi, comics et aussi les web séries plus récentes comme entre autre Le Visiteur du Futur ou Hero Corp.

Vous pouvez suivre l’actualité de Reboot sur Facebook et revisionner l’ensemble des épisodes sur leur chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC2fbfUbNis0awEljlzydLuQ