Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Regard désabusé sur le christmas special de Downton Abbey

Regard désabusé sur le christmas special de Downton Abbey
Claire Tirilly

Décevant!

Je ne vois guère d’autre mot qui pourrait aussi bien capturer mon émotion après avoir vu le Christmas special de Downton Abbey de cette année. Il est de ces épisodes dont on pourrait se passer. Un épisode de remplissage, plein d’intrigues secondaires, qui n’intéressent personne. Un épisode inutile.

Et mon problème, ce n’est pas tant que Downton Abbey fasse des épisodes inutiles, c’est qu’elle choisisse de le faire pour le christmas special. Cet épisode, de 90 minutes, avait été annoncé comme exceptionnel, la fin de la saison, proposant, pour changer, un aperçu de la saison Londonienne. Alors on s’attendait à ce que des intrigues se dénouent, que nos personnages préférés soient impliqués dans quelque scandale qui les toucheraient de près, ou tout simplement, que quelque chose se passe. Et puis non. On regarde la fin de l’épisode, on fait le bilan, et rien ne ressort.

Toutes les intrigues se sont concentrées sur des personnages qui nous sommes à peine présentés, et dont on se fiche. Et les membres de la famille Grantham se retrouvent, un peu malgré eux, mêlés à ça, mais sans incidence réelle sur le futur.

On essaye désespérément de jouer avec nos sentiments sur le cas de Bates (qui s’est probablement fourré dans des ennuis dans la saison 4), en le faisant passer pour un méchant, puis en le pardonnant. Le tout sur une musique des plus détestables. Jamais il nous aura été dicté ce que nous devons ressentir de manière aussi claire par des notes de musique.

La seule qui s’en sort un peu, c’est Daisy, qui se retrouve charmée par un bel américain travaillant pour la famille du frère de Lady Grantham.

Et si je n’aborde pas les autres personnages, ce n’est pas par peur du spoiler, non, c’est qu’il n’y en a rien à dire. On tourne en rond. Littéralement. Il s’est passé 8 mois, la saison londonnienne est l’un des événements les plus importants du calendrier mondain, et on continue quand même de s’ennuyer. Les personnages reprennent le même type de décision qu’à la fin de la saison 4, sans en bouger. C’est une véritable perte de temps.

Downton-17

 

Et pourtant, Julian Fellowes aura mis les moyens: deux américains qui doivent faire sauter un peu les conventions, le roi, un prince, … Mais rien ne marche, on s’ennuie, on préfère se lamenter sur l’absence de Mr Bates avant la 45ème minute.

Il reste les 5 dernières minutes, la journée du staff à la plage, Bates dans son costume d’été, Carson qui met timidement les pieds dans l’eau, soutenu par Mrs Hughes. Peut être l’un des rares bons moments.

Bref, ça promet pas que du bon pour la prochaine saison.

Crédits: BBC