Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

10 Commentaires

Screenplay #27: Un été 85

Screenplay #27: Un été 85
Christophe Brico

Avec Christophe Brico (Season One / Screenplay), Vivien Lejeune (L’Ecran Fantastique) et Fred Teper (Les Chroniques de Cliffhanger)

THEMA : Un été 1985, il y a 30 ans

« Goonies » (Richard Donner)

« Cocoon » (Ron Howard)

« Retour vers le futur » (Robert Zemeckis)

Les ggonies

DEBAT : « Love » (Gaspar Noé), Censure et pornographie

MAGAZINE :

Tout plein de choses et notre bilan de l’été, 2015, cette fois

Merci de votre écoute et bonjour chez vous.

  • kakitasomy

    Merci pour ce podcast très madeleine de Proust (moi aussi j’entre dans la catégorie vieux con).
    Je souhaite revenir sur Cendrillon et mon sentiment sur le métrage de Branagh. Le film n’apporte rien de nouveau par rapport au traitement de Disney, en plus d’un prologue trop long et ennuyeux. Et pour donner l’avis d’une spécialiste en princesse, ma fille s’est endormie littéralement alors que le court-métrage de la Reine des Neiges l’avait bien mise en condition. Pour moi, en un mot, inutile…

  • Chère Kakitasomy,

    Merci pour votre écoute et votre commentaire.

    Je laisserai Vivien vous répondre sur le fond, n’ayant toujours pas vu le film.

    Bonjour chez vous

  • Arno Doucet

    Bonjour à tous les 3,
    De la même génération et du même état d’esprit que vous vis à vis de cet été incroyable pour notre jeunesse, Je voulais donc vous félicitez pour ce podcast très très sympa qui je l’espère donnera à d’autres l’envie de voir ces films.

    J’aime beaucoup les nouvelles déclinaisons du podcast (univers, makers, etc) j’espère que vous allez continuer dans cette direction.

    Vivement la suite !

    PS : Et pour le film avec Clint Eastwood qui porte un bouclier, c’est Pour une poignée de Dollars et pas le Bon la brute et le truand 😉

  • Cher Arno Doucet,

    Mille merci pour votre écoute, vos commentaires et vos encouragements.

    Et merci pour la précision concernant le Western !

    Les déclinaisons se poursuivent, pas de soucis là dessus.

    Bonjour chez vous

  • qotsa59

    Je viens de finir le Podcast
    (fan de Screenplay et de Season One depuis le début) mais je voulais vous
    remercier pour ce numéros car il concerne 2 de mon TOP 3 des 3 films de ma life 😉
    Alors habituellement je suis une auditeur passif (honte a moi !!lol)………Mais la je voulais vraiment vous saluer pour le podcast et pour cet épisode en particulier !!

    MERCI !!

  • qotsa59

    A oui pour info (si tu le sais
    pas déjà) l’acteur Joe Pantoliano joue dans le 3eme épisode de la saison 1 des
    Contes de la crypte (Ulric et les
    neuf vies du chat (Dig That
    Cat… He’s Real Gone) réalisé
    par Richard Donner et produit par Donner et Zemeckis……….A bon entendeur

  • Cher Qotsa59,

    Merci pour votre écoute et votre message.

    Et merci pour avoir prit la peine de rédiger ces messages.

    Merci également pour la précision concernant Joe Pantoliano, au confluant de tous ces grands.

    Bonjour chez vous.

  • Foufdewookie

    Bonjour à tous,

    Je m’étais fait une petite joie au vu du sommaire de ce podcast, étant issu de cette génération nourrie par ces 3 films (12 ans en 85) je tombai pile dans la cible.

    Téléchargement, début de l’écoute dans mon auto-radio (j’écoute exclusivement les podcasts en voiture), et là : déception… Sur les 3 intervenants, 1 micro qui sature, 1 micro trop agressif dans les aigus, 1 micro trop nasillard et éloigné.

    Là je me dis : bon, si c’est pour grand max 1h, je fais l’effort. Je vérifie la durée : 3h17… Désolé mais ca sera sans moi. L’écoute en voiture demande malheureusement un niveau conséquent, donc je ne supporterai pas cette qualité pendant si longtemps. Pourtant tout ce qui est musical (le générique, le 1er extrait…) passe super bien, mais bon même en encodage MP3 320kb/s, les voix restent à peine dignes d’une qualité 48kb/s…

    C’est vraiment dommage, on trouve maintenant de très bons micros pour pas cher, un réglage simple pour éviter les saturations ne prend pas plus de 5mn… je ne pense pas être exigeant en me disant que c’est le minimum quand on enregistre un podcast à destination de multiples auditeurs (et donc de multiples configurations d’écoute).

    Je ne vous boude pas pour autant hein, de mémoire le précédent (Terminator) était tout à fait correct. Je viendrai écouter les prochains en espérant un retour à cette qualité 😉

  • Cher Foufdewookie,

    Merci de votre commentaire.

    Nous sommes conscient des problèmes de son qui pourront survenir, et nous travaillons à uniformiser tout cela, mais c’est un processus qui implique temps et moyens, et donc ne se fait pas du jour au lendemain.

    J’espère que vous donnerez sa chance au prochain épisode.

    Bonjour chez vous

  • Max Twain

    Salut, je suis dans le même cas que Foufdewookie en dessous, je n’en peux plus du son exécrable de vos podcasts. Et ce dernier est la goûte d’eau qui vient de faire déborder le vase..:D

    Je vous écoute depuis des mois parce que j’aime ce que vous faites et j’apprécie souvent les intervenants, mais comme le podcast de vos collègues de Season One (dans une moindre mesure) aucun effort n’a jamais été fait sur la qualité du son, c’est dommage pour un podcast audio ! On se contente de Skype, de micros/casques de base, et d’une prière pour que la connexion internet soit bonne.

    Alors oui, je suis conscient que vous faites ça sur votre temps libre et que vous ne devez rien à personne, mais un podcast audio demande tout de même un minimum de préparation technique.

    J’écoute énormément de podcasts par semaine (dans ma voiture) et il est à l’heure actuelle très rare d’entendre quelque chose d’inaudible ou bien d’insupportable. Je prendrais l’exemple de Patrick Beja, le son de ses podcasts est parfait. Et d’après ce que je sais, il n’utilise pas un matériel extraordinaire et couteux. Vous devriez peut être lui demander quelques conseils ? 🙂

    Désolé pour mon post de râleur , mais il fallait que ça sorte. Et notez bien que ces problèmes techniques n’ont bien sûr rien à voir avec la qualité de vos émissions.

    Max.