Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Season One Sci Fi Edition 27: Jessica Jones

Season One Sci Fi Edition 27: Jessica Jones
Sophie

Nous l’attendions depuis longtemps la série Jessica Jones a débarqué sur Netflix le 20 novembre pour notre plus grand plaisir. Qu’avons nous pensé de la dernière née de la famille des super héros? Sommes nous déçus? Avons nous préféré Jessica Jones ou Daredevil?

David-Tennant

Et comme à chaque édition nous faisons un tour d’horizon des news SF/ fantastiques du moment . Nous terminons l’émission par nos coups de coeur et coups de gueule : The Man in the High Castle, Killjoys et Ash VS Evil Dead. 

Ash vs Evil Dead

Pour télécharger le fichier mp3 c’est ici que ça se passe.

Suivez Alexandre sur Twitter
Suivez Sophie sur Twitter
Suivez Cedric sur Twitter

  • Pingback: Le coin des podcasts : Jessica Jones, Empire, Cut, Malaterra… | seriesTVnews()

  • fenriss asgard

    Très bonne émission comme toujours. Je voulais juste revenir sur l’explication de Cédric. Elle était très complète mais omettait un élément que je trouve très important. le personnage de Jessica Jones a été créé dans les années 2000 par le scénariste Brian Michael Bendis (qui prendra par la suite beaucoup d’importance dans l’univers marvel) pour sa série « Alias ». Et la série « Jessica Jones » est principalement adapté de cette série ou Jessica est une détective ratée à la dérive qui essaye d’oublier le traumatisme de sa relation avec Killgrave. Sa relation avec Luke Cage est déjà important à cette époque, la scène de sexe entre eux avait particulièrement défrayé la chronique.
    Sinon, pour revenir sur les doutes d’Alexandre quant à la possibilité de faire coexister ces univers ensemble, c’est pourtant déjà ce qui arrive dans les comics, des séries aussi urbaines et sombres que Punisher coexistent avec des séries cosmiques comme Avenger. Il est toujours possible de faire passer des personnages de l’un à l’autre justement parce que ce sont des univers commun et peu importe l’ambiance de la série.