Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas de commentaires

Séries Mania 2014: Oona Chaplin nous parle de Dates

Séries Mania 2014: Oona Chaplin nous parle de Dates
Alexandre LETREN

Dans le cadre du 5ème Festival Séries Mania, nous avons eu le plaisir de rencontrer la charmante comédienne Oona Chaplin. Vraie figure montante des séries, la jeune femme a été vue jouant dans des séries comme Dates, Game of thrones, The Hour et maintenant The Crimson Fields. Grâce aux équipes du Festival, nous avons eu le plaisir de passer un moment avec la comédienne et de parler de ces différentes séries et notamment Dates, présentée ici cette année. Un vrai beau moment avec une comédienne parfaitement authentique.

Season One: On vous voit dans beaucoup des séries dont on parle aujourd’hui comme Dates, The Crimson Fields ou Game of Thrones. Vous êtes chanceuse? Vous avez un bon agent ou vous faites les bons choix?

Oona Chaplin: Un peu des 3 j’espère (rires). En fait, je suis surtout une fille chanceuse. La chance d’être au bon moment, au bon endroit avec les bonnes personnes. Mais j’espère aussi que je le mérite un tout petit peu.

Season One: Vous habitez les rôles dans lesquels vous êtes. Dans Dates, avec vous, on passe du moment où l’on vous déteste pour votre attitude avec David à la fin où on vous adore, où l’on craque. C’est grâce à l’écriture? Au jeu? Ou aux deux?

O.C: C’est la magie de la combinaison de l’écriture, de la mise en scène, des comédiens. C’est quelque chose qui se passe rarement car tout marchait bien. Et ça malgré le tournage très lourd puisqu’on a tourné nos 3 épisodes en 10 jours. Mais ça nous a plutôt réussi et c’est un tournage dont je suis très fière.

Season One: Ça a l’air de couler tout seul. Il y a une vraie alchimie qui s’est créée entre vous tous.

O.C: C’était génial à faire mais c’était dur à faire car Mia est très différente de moi. A chaque fois que j’étais méchante j’avais envie de rigoler et de m’excuser car c’est vraiment très loin de moi. C’était vraiment intéressant à faire d’explorer cette réalité là.

Season One: Comment vous décririez Mia?

O.C: Elle cherche la joie mais elle ne sait pas comment lâcher prise, se laisser aller pour la trouver. Mais c’est aussi une femme qui a peur car comme toutes les jeunes d’aujourd’hui, elle a une grosse pression sur ses épaules, la pression de trouver un mec parfait, d’avoir un job parfait, des enfants et de devoir rester belle. On nous a trop promis et c’est trop pour nous. On ne peut pas tout faire. Elle ne veut rien lâcher et ça c’est un problème.

Dates

Season One: On a du mal à imaginer comment une fille comme Mia peut se rendre sur ce genre de site alors qu’elle n’a sans doute aucun mal à rencontrer des garçons?

O.C: Vous avez raison mais en même temps, elle trouve toujours le même type de mecs. C’est quelque chose que je constate chez mes copines qui sortent toujours qu’avec des « cons » et je leur demande comment elles font pour toujours tomber dessus. C’est sans doute dû au fait qu’on ne prend plus le temps de bien connaître les gens avant de s’engager avec. C’est donc bien qu’il existe des sites sur lesquels on puisse faire le choix de la personne avec laquelle on va décider de passer du temps. Si ça marche, c’est cool et si ça marche pas, il y a déjà cet espèce de pacte entre nous qui fait que ce n’est pas grave si ça ne marche pas. C’est donc beaucoup plus simple pour une fois dans ce monde où tout est toujours plus compliqué.

Season One: Elle a aussi un passé compliqué puisqu’on apprend qu’elle s’est occasionnellement prostituée 

O.C: C’est ce que j’aime dans cette série et en ce qui la concerne, c’est que finalement on ne sait jamais ce qui est la vérité, ce qu’elle a réellement fait. C’est une femme vraiment mystérieuse. J’aimerais tellement moi même être mystérieuse dans la vie mais je ne le suis pas du tout. Je suis tellement transparente comme fille, c’est pour ça que je me suis tellement amusée avec Mia. Une occasion de faire ce que je ne suis pas.

Season One: Que fait Mia lors de son premier rendez-vous avec David et que vous n’auriez pas osé faire vous même dans un rendez-vous?

O.C: Je ne saurais pas dire. Mais pour jouer ce rendez-vous, le moment le plus dur pour moi fut de trouver la vérité entre le moment où elle arrive à table et dit à David qu’il n’est pas son type et le moment où elle va finalement s’asseoir. Et je suis vraiment contente de la façon dont ça s’est fait. Je ne sais pas comment ils ont fait mais ils ont su capter quelque chose de joli dans cette scène là. Mais j’ai beaucoup de respect pour Bryan Elsley qui a fait la série. C’est un type vraiment important pour la fiction britannique. Il a changé l’identité d’une génération entière avec son travail. C’est vraiment dingue. Il a ce don incroyable pour capter le moment présent comme personne. d’autre ne le fait. D’ailleurs je ne sais pas encore comment j’ai fait pour décrocher le rôle parce que j’étais sûr de l’avoir raté, tellement j’étais excitée durant mon essai. Mais derrière ça, il a sans doute vu quelque chose qui a évoqué Mia. La seconde fois que j’ai rencontré le metteur en scène, il m’a dit « Pareil que ce que tu as fait mais à l’intérieur, tu gardes tout en toi, sur ton visage, tout doit être lisse« . Je n’y suis pas moi pour grand chose donc si ça fonctionne. C’est juste la combinaison parfaite de tous ces éléments qui rend cette série si réussie.

Crédits: Channel 4
Source: Festival Séries Mania