Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

5 Commentaires

Incrédule

Incrédule
Claire Tirilly

SPOILERS!!!!!

L’épisode 15 de la cinquième saison de The Good Wife est l’un des plus choquant jusqu’à présent.

Il aura fallu une longue seconde pour comprendre. Les réactions sur le Huffpo et les réseaux sociaux. Et tout est devenu clair. Le cas de ce soir devait changer la donne, et c’est fait.
The Good Wife a fait son Red Wedding. Et c’était magistral. J’en tremble encore.

Et quand je repense à l’épisode, je vois à quel point c’était bien écrit. Le début silencieux, dans la tête du jeune accusé, heurté par tout ce qu’il vit. Fragilisé par la prison. Il n’est plus question de grands discours, on retourne à l’émotion.

Et on oublie. On oublie que Will galère tout du long à trouver la faille dans l’accusation. On oublie les allers-retours pour prouver une théorie. On oublie Alicia enfin en paix avec elle-même. On comprend avant même le plan sur l’arme du policier, avant que la musique s’intensifie et pourtant on espère. On comprend en voyant Diane argumenter dans une autre cour et entendre les coups de feu, la cohue qui leur succède, la chaussure abandonnée, mais on refuse d’y croire. Et puis on reprend espoir. L’hôpital, une équipe médicale qui s’active. Kalinda et Diane en mode gestion de crise. ET il y a le moment où Kalinda comprend. Un truc dans ses yeux qu’on a pas envie de voir.

Deux fois dans l’épisode Alicia répète “tu sembles incrédule” “vous êtes incrédule”. Ca sonne presque comme un présage maintenant. Entre le moment où je comprends et le moment où mes soupçons sont confirmés, je suis incrédule. Il n’y a pas d’autre mot.

Les pieds de Will, et le drap soulevé, mon incrédulité disparait, le temps d’un battement de coeur.

Le reste de l’épisode vaut par son écriture, par sa beauté même, et parce que ce n’est pas sur le visage de Will qu’il se termine. Dans ces moments d’incrédulité, la vie, la vraie a repris le dessus. Peu importe ce que vous faîtes, il y a toujours un risque que le téléphone sonne et qu’on vous annonce que quelqu’un a qui vous tenez est mort. Les dernières images montrent ce moment où plus rien n’a d’importance au travers d’Eli qui dérange Alicia pour la prévenir. On ne verra pas sa réaction, non pas parce qu’elle ne compte pas, mais parce que ce qui est important c’est ce moment avant. Le moment où lentement sa vie bascule sans qu’elle le sache encore. Kalinda qui tente de la joindre et elle qui nle voit pas. Eli qui refuse un appel de Kalinda et qui comprend que quelque chose ne va pas quand elle le rappelle aussitôt. Son visage en l’apprenant. Son premier regard vers Alicia, la façon dont il la fait quitter la table, sans lui dire pourquoi. Il y a dans ces instants longs toute une vie bouleversée sans qu’elle le sache encore. Et il y a quelque chose de beau dans la façon dont c’est fait.

On analysera sans aucun doute l’intérêt et les répercutions de la mort de Will, mais il restera ces moments qui vous prennent à la gorge. Qui vous ramènent aussi à votre vie à vous, à vos émotions dans des situations semblables, réelles, craintes ou imaginées. Et c’est aussi pour ça qu’on regarde des séries.

« Chers et loyaux fans de « The Good Wife« ,

Nous souffrons tous, vous comme nous, de la perte de Will Gardner. Si Will est parti, notre cher Josh Charles est encore parmi nous et fait toujours partie intégrante de notre famille.
En son cœur, The Good Wife raconte l' »éducation d’Alicia Florrick ». Pour nous, la relation liant Will et Alicia a toujours été tragique, parce que toujours à contre-temps. Lorsque nous avons appris la difficile décision de Josh, prise il y a plus d’un an, de partir pour de nouvelles aventures artistiques, nous avions une décision encore plus difficile à prendre.

Nous aurions pu « l’envoyer à Seattle », il aurait pu être rayé du barreau, ou se marier, ou aller à Bornéo pour faire de l’humanitaire. Mais il y avait toujours quelque chose dans la passion liant Will et Alicia qui ne pouvait pas être impacté par la distance. La réalité brutale et intransigeante de la mort relève de cette vérité, de cette tragédie liée au contre-temps séparant ces deux personnages. La mort de Will va pousser Alicia dans sa nouvelle incarnation. »

Robert et Michelle King

Crédits: CBS

  • Charlotte Calignac

    Moi, je suis tombée des nues parce que pas une seconde je n’y ai cru. Le coup du héros en danger de mort au moment des sweeps, c’est du concept usé jusqu’à la corde surtout à 10 min de la fin. Du coup, le red herring du mec opéré en urgence m’a fait lever les yeux au ciel et j’ai été en plein déni avec les chaussures jusqu’à Kalinda et Diane… Et encore, je me suis dit que c’était un cauchemar, une connerie, qu’il y avait une solution quoi… Je dis chapeau à la réal, et surtout je suis satisfaite de savoir que c’est un travail mis en place depuis un an. On comprend que le but c’était l’affranchissement d’Alicia, et surtout l’épisode de la semaine devient juste insupportable émotionnellement. Cette répétition de Will qui retient la porte de l’ascenseur encore et encore dans les souvenirs d’Alicia…

    Et puis Alicia qui appelle Cary « William » pour déconner… Je sais pas. C’est con, mais je trouve ça brillant et j’aime que le but des Kings était de faire de la mort de Will quelque chose de brutal que personne n’a pu voir venir – ni les personnages, ni les téléspectateurs – comme dans la vraie vie. Surtout que, si un personnage devait mourir j’aurais plutôt cru à Kalinda, vu son thème dans l’épisode.

    Mais le choc. Putain. Le choc.

  • Juninhopowers

    Ce procédé a été utilisé également par Person of interest avec la mort d’un des personnages principaux et aimée des fans.
    Je radote mais arrêtons de ne parler que de The good wife sur les networks.

    • http://twitter.com/alexandreletren Alexandre LETREN

      Ce n’est pas que vous radotez mais c’est un peu hors sujet ici dans la mesure où c’est un article en réaction sur un épisode de…The good wife!!
      Et si vous nous lisez souvent, ce n’est pas un procès que vous pouvez nous faire, nous n’avons fait que deux articles sur la série

  • Caliiope

    Pareil. Dans le déni jusqu’au drap que Kalinda soulève. Et même après je me dit que ce n’est possible, c’était tellement brutal et pas du tout prévisible. Je me demande si la nouvelle de son départ il y a un an avait était rendue publique. Je ne me souviens pas avoir lu quoique ce soit a ce sujet. Si ce n’est pas le cas, je dis chapeau à l’équipe d’avoir gardé le secret.

  • Nataka

    Je suis incrédule aussi. Je viens de voir l’épisode et, bon, je vais avoir du mal à dormir après ça.
    Je suis incrédule, mais quand même moins, finalement, que s’ils l’avaient envoyé faire de l’humanitaire à Bornéo.